Tokyo: un bar à lait maternel a ouvert ses portes

Tokyo: un bar à lait maternel a ouvert ses portes

Publié le 04/02/2015 à 15:03 - Mise à jour le 05/02/2015 à 10:17
©DR
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): AZ
-A +A

Une nouvelle tendance a fait son apparition à Tokyo. Là-bas, le Bonyu Bar, situé dans le quartier rouge de la ville, propose de consommer le lait maternel de ses serveuses.

Il n'y a qu'au Japon qu'on peut voir ce genre de choses. Situé dans le quartier de Kabukicho à Tokyo, un bar à lait maternel vient d'ouvrir ses portes au public, a révélé le tabloïd The Tokyo Reporter. L'établissement, qui emploie trois jeunes mamans de moins de 30 ans capables d'allaiter, propose à sa clientèle de boire le lait produit par ses serveuses. Si cette pratique peut en dégouter plus d'un, la plupart des Japonais en raffolent. Là-bas, le lait maternel est considéré comme un très bon médicament.

A la carte, deux possibilités. Les clients peuvent choisir de déguster un shot (petit verre, NDLR) de lait maternel pour la somme de 2.000 yens (15 euros) ou d'aller directement le boire à la source. Cette deuxième et dernière proposition, plus tentante (pour certains), est un peu plus coûteuse. Le client peut commander une tétée pour 5.000 yens (38 euros), pendant laquelle la "serveuse" choisie lui caresse la tête. Parmi les habitués du bar, une majorité a entre 30 et 40 ans. D'autres personnes approchent néanmoins de la soixantaine.

Ce n'est pas la première fois que de tels concepts fleurissent dans le pays. D'autres endroits un peu spéciaux comme les bars consacrés à l'univers des jeux vidéos, ceux où il faut pêcher soi-même son poisson, ou encore les bars à chats ont également ouverts leurs portes. Et leur succès ne se dément pas.

Si les autorités japonaises ne trouvent, pour le moment, rien à redire, la mise en place d'un tel concept serait inenvisageable en France. Tout commerce de ce genre est interdit dans l'Hexagone en vertu du principe de l'indisponibilité du corps humain, qui défend de vendre ou de louer une partie ou l'ensemble de son corps. 

 

Auteur(s): AZ

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un bar à lait maternel vient d'ouvrir ses portes à Tokyo au Japon.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-