Trottinettes électriques et scooters en libre service bientôt taxés à Paris

Trottinettes électriques et scooters en libre service bientôt taxés à Paris

Publié le 22/03/2019 à 09:32 - Mise à jour à 09:38
© Christophe ARCHAMBAULT / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

La ville de Paris va instaurer d'ici l'été une redevance pour les vélos, trottinettes électriques et scooters en "free floating". Cela afin de réguler un développement rapide de l'activité et créer davantage de places de parking.

Le free floating -qui consiste à mettre des véhicules (vélos, trottinettes électriques ou scooters) en libre service dans les rues- est en plein essor à Paris. Et ceux ci fleurissent dans les zones de parking ou même sur les trottoirs. Il y en aurait déjà 15.000 dans les rues de la capitale, chiffre qui pourrait presque tripler dans les mois à venir.

Face à ce développement quelque peu anarchique qui peut générer des entraves à la circulation des piétons ou occuper des places de parking, la mairie de Paris a décidé de réguler cette activité en passant par une taxe, ou plutôt une redevance, puisque les entreprises de free floating "tirent profit de leur exploitation commerciale du domaine public routier parisien", explique la municipalité citée par Le Parisien.

Voir: Voiture ou trottinette ? Uber veut devenir l'"Amazon" des transports

Les opérateurs devront désormais déclarer leurs véhicules et payer 50 à 65 euros par an pour chaque trottinette électrique selon la taille totale de la flotte. Pour les scooters la redevance sera de 60 à 78 euros par an et par véhicule. Les vélos seront les moins taxés avec entre 20 et 26 euros. La mesure doit entrer en vigueur d'ici l'été

Une décision que la municipalité ne voit pas comme une politique hostile au free floating, bien au contraire. Les revenues générés doivent en effet permettre de créer 2.500 emplacements de parking spécialement dédiés à ces engins.

L'annonce n'a pas surpris les différents acteurs du secteur, déjà confrontés à de telles mesures dans d'autres villes. Y aura-t-il un impact sur la facture pour le consommateur? Il est encore tôt pour le dire. Certains professionnels craignent cependant que les plus grosses entreprises puissent plus facilement "tuer" la concurrence en cassant les prix pour les remonter une fois la situation de monopole assurée.

Lire aussi:

Trottinettes électriques: quelle réglementation et quelles responsabilités en cas d'accident?

A Paris, vélos et scooters en libre-service signent une charte de bonne conduite

Vélo à Paris: des centaines de nouvelles places de parking sécurisées

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les trottinettes électriques et autres véhicules en free floating feront l'objet d'une redevance à Paris.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-