Un groupe d'experts chargé de définir le burn-out

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Un groupe d'experts chargé de définir le burn-out

Publié le 21/02/2016 à 18:03 - Mise à jour à 18:04
©Finance Blue/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

La ministre de la Santé Marisol Touraine a annoncé ce dimanche la mise en place d'un groupe de travail pour définir le burn-out. Une demande en ce sens avait été récemment formulée par l'Académie de médecine, alors que certains réclament sa reconnaissance en maladie professionnelle.

Un groupe de travail réunissant médecins, experts et chercheurs va être mis en place pour définir "médicalement le burn-out et la manière de le traiter", a annoncé dimanche la ministre de la Santé Marisol Touraine lors de l'émission Le Grand Jury sur RTL/Le Figaro/LCI.

"Il est temps de regarder les choses en face. La souffrance au travail, c'est une réalité que l'on ne peut plus escamoter", a estimé la ministre, interrogée sur la proposition de loi du député socialiste Benoît Hamon en faveur d'une reconnaissance du burn-out comme maladie professionnelle.

"Benoît Hamon a raison d'alerter sur ce sujet, mais avant d'en faire une maladie professionnelle, il faut définir ce que c'est que cette maladie", a expliqué Marisol Touraine, car "médicalement, nous n'avons pas de définition" et "pas de réponse" sur la manière de la soigner.

"Je vais donc mettre en place dans les prochaines semaines un groupe de travail -médecins, experts, chercheurs - pour définir ce qu'est médicalement le burn-out, la manière de le traiter, et après la ministre du Travail verra", a-t-elle indiqué.

La proposition de loi du député socialiste suggère de faciliter l'instruction et la reconnaissance individuelle des cas d'épuisement professionnel par les comités régionaux de reconnaissance des maladies professionnelles.

L'Académie de médecine a pour sa part réclamé dernièrement davantage de recherches sur le burn-out, un concept flou non reconnu à ce jour comme une pathologie médicale, alors même qu'il donne lieu à des symptômes désormais connus comme l'épuisement émotionnel ou la dépersonnalisation.

Les estimations sur le nombre de personnes touchées en France par le burn-out vont de 30.000, selon l'Institut de veille sanitaire (InVS), à trois millions, d'après un cabinet spécialisé dans la prévention des risques. A ce jour, aucun pays n'a encore reconnu le burn-out comme maladie professionnelle.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Il n'existe encore aucune définition précise et empirique du burn-out.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-