Un nouveau contraceptif masculin testé sur 400 couples

Un nouveau contraceptif masculin testé sur 400 couples

Publié le 07/12/2018 à 11:17 - Mise à jour à 11:29
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Pas moins de 400 couples testent un nouveau contraceptif masculin aux Etats-Unis. Il s'agit d'un gel qui, appliqué sur l'épaule chaque jour, pourrait permettre aux hommes de participer aussi à la contraception au sein du couple.

Un nouveau contraceptif masculin est en phase de test aux Etats-Unis. S'il s'avère efficace ce serait un grand pas dans le domaine, alors que la contraception est à la charge des femmes dans la grande majorité des cas.

Depuis mercredi 28 novembre, 400 couples issus de trois Etats différents testent un gel appelé Nestorone, sous la surveillance d'une association à but non lucratif: Population Council.

Il s'agit d'un gel contraceptif à appliquer chaque jour sur l'épaule. Il contient de la progestérone et de la testostérone, ce qui donne de la nestorone donc.

A voir aussi: Contraception masculine - la pilule pour homme, ce n'est pas pour tout de suite

Il s'agit d'un progestatif qui est d'ailleurs utilisé dans certains moyens de contraception féminin comme les anneaux ou les implants. Cette fois le gel, en pénétrant dans la peau, finirait pas atteindre l'hypophyse ou la glande pituitaire.

Cette dernière est chargée de la production de spermatozoïdes, celle-ci serait moindre grâce au gel.

Il faudrait cependant atteindre 16 semaines, soit quatre mois, et bien appliquer le gel chaque jour pour que les premiers résultats se fassent ressentir a souligné le Boston Herald.

Si le test de ce gel est concluant, cela pourrait être une grande avancée en terme de contraception masculine. Les hommes ne disposent en effet que de très peu de moyens à ce sujet, le préservatif ou la vasectomie en tête.

A lire aussi:

Contraception: la désaffection pour la pilule se poursuit

Ogino-Knaus, symptothermie... les méthodes de contraception "naturelles" sont-elles efficaces?

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un nouveau contraceptif masculin, autre que le préservatif, est actuellement en phase de test aux Etats-Unis.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-