Vague de chaleur le week-end du 24 au 25: le retour de la canicule?

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Vague de chaleur le week-end du 24 au 25: le retour de la canicule?

Publié le 22/08/2019 à 16:53 - Mise à jour à 17:12
© AFP / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Le week-end du 24 au 25 août sera marqué par une hausse significative des témpératures sur une bonne partie de la France. Il ne s'agira toutefois pas d'un épisode caniculaire car le mercure baissera la nuit. 

Les températures du début du mois d'août se sont révélées plutôt fraîches après des mois de juin et de juillet marqués par des épisodes caniculaires. Toutefois, elles repartent à la hausse à partir de ce jeudi sur une bonne partie de la France.

Les températures remonteront brutalement avec des maximales entre 28 et 35°C du nord au sud et des pointes jusqu'à 38°C en Aquitaine, notamment samedi avant les éventuels orages et averses orageuses de dimanche. On constatera ainsi un mercure qui dépassera de 5 degrés les normales de saison dans la majorité des départements. Il s'agira donc d'un pic de chaleur conséquent mais assez éloignés des records pour le mois d'août qui avait vu un épisode caniculaire lors de cette même période en 2018.

Lire aussi - Prévisions Météo - une canicule encore en août?

Le temps pourrait rester assez chaud la semaine prochaine, mais demeurera en dessous des seuils de canicule, notamment les nuits plus supportables. L'épisode ne durera pas trois jours et trois nuits qui caractérisent un épisode caniculaire.

Selon les résultats d'une étude publiés mi-août dans la revue Nature Climate Change, à l'avenir les épisodes de canicule pourraient durer plus longtemps et ce même si l'on parvient à limiter le réchauffement climatique à +2°C.

"Nous pouvons prévoir des impacts de plus en plus importants des événements météo extrêmes pendant l’été, mais nos recherches montrent qu’en limitant le réchauffement à +1,5°C, comme prévu dans l’Accord de Paris sur le climat, les réduiraient considérablement", a ainsi souligné Carl-Friedrich Schleussner de Climate Analytics dans un communiqué.

Voir:

Météo: vers des épisodes de canicule plus longs et plus intenses?

Canicule: Angèle improvise une chanson sur le réchauffement climatique (vidéo)

Des arbres pour sauver Paris du réchauffement?

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Il ne s'agira toutefois pas d'un épisode caniculaire car le mercure baissera la nuit.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-