Vélo: seuls 2% des Français pédalent pour se rendre au travail

Vélo: seuls 2% des Français pédalent pour se rendre au travail

Publié le 18/01/2017 à 09:10 - Mise à jour à 09:11
©Eric Feferberg/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Selon une étude de l'Insee publiée mardi, seuls 2% des actifs partent au travail de bon matin à bicyclette. Ce mode de transport "doux" est bien moins utilisé que les transports en commun, privilégiés par un actif sur sept (14,8%), ou l'automobile, par sept sur dix (70,6%).

Seuls 2% des actifs partent au travail de bon matin à bicyclette, un chiffre bien inférieur à la part de ceux qui utilisent une voiture, sept sur dix, ou les transports en commun, selon une étude de l'Insee publiée mardi 17. En 2015, 500.000 personnes, soit 1,9% des actifs en emploi, ont déclaré pédaler pour se rendre au travail tous les jours. Ils sont aussi nombreux que les actifs qui vont travailler en deux-roues motorisé.

Ce mode de transport "doux" est en revanche bien moins utilisé que les transports en commun, privilégiés par un actif sur sept (14,8%), ou l'automobile, par sept sur dix (70,6%). La voiture est même utilisée pour des trajets courts, inférieurs à un kilomètre, par 58% des personnes interrogées, précise l'Insee dans cette étude tirée de l'enquête de recensement menée en 2015. Un peu plus de 6% des actifs se rendent au travail à pied.

Boudé dans les banlieues des grandes villes et les communes isolées, le vélo est une pratique plutôt urbaine et il est en général utilisé pour un trajet domicile-travail de moins de quatre kilomètres. C'est en Isère, en Gironde, en Haute-Garonne, dans le Haut-Rhin et le Bas-Rhin, à Paris et en Guyane que l'on trouve le plus de cyclistes. Dans ces zones, "les aménagements de la voirie et la maîtrise du trafic motorisé favorisent la pratique du vélo", explique l'Insee, citant l'exemple de Strasbourg, Grenoble ou Bordeaux où le réseau de pistes cyclables est très important.

Plutôt diplômés, les adeptes du vélo sont plus souvent cadres (3%) qu'ouvriers, artisans ou agriculteurs (1%), selon l'enquête. Les actifs travaillant notamment dans les arts, spectacles et activités récréatives, l'administration publique, l'enseignement, l'information et la communication sont aussi les plus concernés (3%).

La bicyclette est par ailleurs utilisée sans distinction d'âge, tandis que le recours à la voiture augmente avec l'âge, jusqu'à atteindre son maximum chez les actifs de 40 à 44 ans avant de baisser à partir de 55 ans. Enfin, chez les actifs en emploi, l'utilisation des transports en commun concerne surtout les jeunes et décroît à mesure que l'âge augmente. Les femmes sont plus nombreuses à les utiliser, 17% contre un peu plus de 12% des hommes.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




C'est en Isère, en Gironde, en Haute-Garonne, dans le Haut-Rhin et le Bas-Rhin, à Paris et en Guyane que l'on trouve le plus de cyclistes.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-