Attention aux informations que vous publiez sur Internet lorsque vous partez en vacances

Attention aux informations que vous publiez sur Internet lorsque vous partez en vacances

Publié le 13/07/2021 à 16:30
Unsplash
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

De la même manière que des escrocs se servent des stratégies de démarchage dans la vie réelle pour entrer dans les maisons, certains malfaiteurs se servent des indices laissés sur Internet pour mieux cibler leurs victimes. Que ce soit sur les maisons vides ou sur les déplacements sur le lieu de vacances, les informations sont la première clef pour les voleurs. La Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés a élaboré un guide des erreurs à ne pas commettre sur le web lors de vos départs en vacances.

Attention à ce que vous communiquez sur les réseaux sociaux

Il est de plus en plus commun de partager des informations liées à son départ en vacances sur le net, surtout à travers les réseaux sociaux. Avant de partir, on détaille le compte à rebours avec impatience. Certains vont même jusqu’à partager des photos de leurs billets - d’avion ou de train - pour bien montrer que leur voyage est proche, et bien réel. D'autres ultra connectés vont même jusqu'à afficher les dates exactes de leurs vacances, les amis avec lesquels ils partent, et la destination. Parfois en quête de bons plans ou de suggestions pour leurs séjours loin de chez eux. Toutes ces informations sont précieuses pour les cambrioleurs. Afin d'éviter d’attiser l’intérêt des voleurs, la CNIL conseille d’éviter de confier vos lieux et vos dates de vacances à l'ensemble de vos abonnés et déconseille fortement de citer la ou les personnes avec lesquelles vous partez en vacances. Partager la version numérisée de la confirmation de billet de train ou d'hôtel dans les stories, même si cela illustre bien l'idée que vous allez bien déconnecter lors de vos vacances, est aussi à éviter.

Réservez votre “reportage de vacances” à vos contacts proches

La CNIL recommande de réserver les photos et informations de son séjour seulement aux gens connus. Pour cela, il faut verrouiller les comptes de réseaux sociaux. Un compte non verrouillé est une cible facile pour les cambrioleurs ; ils peuvent se servir des données comme l'âge, la situation familiale ou les goûts pour cibler leurs victimes. En réglant les options de confidentialité et de sécurité, on pourra mieux contrôler l'accès des inconnus aux publications, comptes et informations. Il est aussi utile de suivre qui est abonné à son compte en exigeant une demande d’abonnement, et de désactiver le statut en ligne, ce qui empêche les comptes que vous suivez et les personnes à qui vous envoyez des messages de voir à quel moment vous vous êtes connecté. Il faut aussi éviter de permettre à vos contacts de vous identifier sur une photo. Le meilleur réflexe est de rester discret. Pour la CNIL, quelqu’un qui se vante de ses derniers achats sur les réseaux sociaux est une cible potentielle pour des cambrioleurs, qui cherchent d'abord à identifier les biens que la victime possède.

Pour ne pas faciliter la tâche des escrocs, il suffit de supprimer ces publications qui pourraient les tenter, et de s’assurer que votre adresse n’est pas trouvable sur Internet, ou qu’il n'existe pas d’indices sur vos publications. Alors pendant vos vacances, redoublez de prudence et de discrétion sur les réseaux sociaux, et profitez-en pour partir en ayant fait un petit nettoyage de sécurité sur vos comptes. En vacances, le mieux est de profiter du temps de repos pour faire une vraie déconnexion et non pas de laisser des traces utiles aux personnes mal intentionnées.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




En vacances, le mieux est de profiter du temps de repos pour faire une vraie déconnexion et non pas de laisser des traces utiles aux personnes mal intentionnées.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-