Pourquoi il faut manifester même en vacances

Pourquoi il faut manifester même en vacances

Publié le 23/07/2021 à 09:44
@Marcoleron17190 / Twitter
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Romain Pauc, pour FranceSoir

Cet espace d’opinion permet la libre expression des idées et d’engendrer le débat. Les articles et vidéos publiés dans cette rubrique peuvent parfois ne pas faire consensus, en savoir plus

-A +A

EDITO - De plus en plus de personnes prennent conscience (1) qu’il y a clairement une malhonnêteté des politiques en place et des institutions médicales, pour forcer doucement mais malheureusement sûrement, les citoyens à se faire vacciner contre leur gré. Nos libertés sont attaquées, la vie privée qui est faite pour rester cachée en démocratie est dans la ligne de mire des législateurs français.

Face à cela, dans ce système politique qui est a priori le plus pertinent pour sauvegarder nos libertés individuelles (4), et même collectives, il est important de commencer au moins par manifester. Cette action ne fait pas tout, loin de là, les Gilets jaunes n’ont pas pu empêcher les lois contre lesquelles ils protestaient de passer, mais au moins ces rassemblements ont-ils permis de lier les gens, de les mettre en contact dans une société où la séparation physique devient de plus en plus forte, où les gens se connaissent de moins en moins, où les loisirs à domicile nous détournent parfois trop de se réunir dehors, de parler, d’échanger, de s’entraider à comprendre le monde dans lequel nous vivons.

Même si vous êtes en vacances, ce samedi, ou la semaine prochaine, ou à partir d’août, je pense qu’il faut dire que l’on s’en fiche, on manifeste. Manifester n’est pas facile lorsque l’on travaille, car on prend du temps sur son repos, le week-end, pour parcourir parfois des kilomètres pour rejoindre les places où se réunir. Samedi dernier, tout le monde pensait que ces manifestations seraient vides car beaucoup étaient en vacances. Peu importe où vous êtes en repos : allez dans la grande ville près de chez vous, allez manifester. Allez finir la semaine en beauté en rencontrant des gens qui partagent vos valeurs. Allez marcher avec eux, échanger avec eux, partager de la joie et de l'espoir face à cette situation, pour montrer aux politiciens que vous réagissez aux mesures du lundi 12 juillet où le président de la République a annoncé que le passe sanitaire allait devenir obligatoire (5) pour entrer dans les lieux publics ; et pour les enfants, d’aller dans les gymnases (en attendant les écoles ?) pour les travailleurs de rejoindre leur lieu d’activité.

Vos vacances sont le meilleur moment pour manifester car vous n’avez qu’à prendre trois heures, entre 14h et 17h, le samedi pour rejoindre des gens qui se battent à vos côtés (6) avec les armes intellectuelles, à notre disposition. Sans violence, nous voulons seulement montrer que nous réagissons. Les politiciens testent les gens (7) et voient qu’ils ne réagissent pas, donc ces premiers continuent à aller toujours plus loin, et toujours plus loin de la démocratie. Nous aimons la recherche de l’égalité, nous aimons les gens, nous aimons garder la sérénité en société. Il faudra probablement d'autres formes de rébellions par la suite, mais la première étape est de se rassembler et de montrer que partout en France, en vacances ou non, en week-end ou non, au travail ou non, nous sommes là, nous sommes ensemble.

On ne se connaît probablement pas physiquement, mais l’on se connaît par les valeurs. Alors soyons tous sur le pont samedi !

Point de vue surélevé de la manifestation à Paris, samedi 17 juillet 2021


(1) : "Son fils a frôlé la mort à cause du vaccin Pfizer"
(2) : "Ne faisons pas un remède pire que le mal", Christian Vélot
(3) : "Les menaces pesant sur les libertés individuelles sont trop importantes" Alexandre Lazarègue
(4) : "Si on ne retrouve pas nos libertés en France..." Martine Wonner
(5) : "Allocution de Macron : entre autosatisfaction et..."
(6) : "Manifestations contre les passe sanitaire : des centaines de..."
(7) : "Ils nous testent pour savoir si on est bêtes"

Auteur(s): Romain Pauc, pour FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Manifestation le 17 juillet sur l'île d'Oléron.

Newsletter


Fil d'actualités Opinions




Commentaires

-

Je m'abonne à la Newsletter FranceSoir