[VIDEO] Debriefing de Vincent Pavan, professeur de mathématiques, mis à pied par son université

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

[VIDEO] Debriefing de Vincent Pavan, professeur de mathématiques, mis à pied par son université

Publié le 27/11/2020 à 17:39 - Mise à jour à 17:58
Vincent Pavan
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

Vincent Pavan, professeur de mathématiques à l’université d’Aix-Marseille. a été mis à pied par l’université, il est convoqué ce 3 décembre à un conseil de discipline. 

Il nous explique son parcours, la manière dont il a construit ses prises de positions et sa mise à pied.

Il évoque aussi comment il a remis en cause, au travers d’une critique écrite, l’estimation du nombre de décès faites au printemps par les deux membres du comité scientifique Mr Cauchemez et Fontanet.  Estimation qui s’est révélée excessive à ce jour.

Il revient sur son refus du port du masque basé sur les articles L-123-9, L-141-6 et L-952-2 du code de l'éducation, et décrit la procédure qui pour lui se caractérise par la transition d'un état de droit vers un état totalitaire tel que le décrit le philosophe italien Giorgio Agamben: l'état d'exception (« Nous sommes en guerre ») fait basculer vers une organisation sociale ou la décision (concept juridique emprunté à Carl Schmitt) replace la norme qui relève d'une constitution.

Pour l’instant ce professeur, apprécié de ses étudiants, ne peut plus être en contact avec ses élèves et donc ne peut pas exercer son métier.  Le dialogue semble fermé avec son université.

Contacté hier par nos soins l’université Mr Romain Laffont directeur du département, Madame Giacopella présidente de la commission disciplinaire et Mr Eric Berton président de l’université n’ont pas été disponibles pour répondre.

Comme pour le docteur Louis Fouché avec sa direction ainsi que d’autres médecins mis en cause par le Conseil de l’ordre ou le Dr Sacré licencié en Belgique, après la liberté d’expression et celle de l’enseignement qui semble ici mise en cause. 

Retrouvez son debriefing.

 

Deux associations appellent à son soutien

L’association ReInfoCovid apporte son soutien au professeur Vincent Pavan ainsi que l’association BonSens.org

 

Sur son site ReinfoCovid rappelle les faits : 

Vincent PAVAN (mathématicien, maître de conférences à l’Université d’Aix-Marseille) est suspendu autoritairement de ses enseignements dans l’attente d’une mesure disciplinaire. Il est convoqué le 3 décembre 2020 devant la commission d’instruction de l’Université d’Aix-Marseille pour le motif suivant :

« Attitude de nature à porter atteinte à l’ordre et au bon fonctionnement de l’établissement lié au refus d’appliquer les consignes communiquées et affichées par l’établissement dans le contexte sanitaire actuel et notamment son refus revendicatif du port du masque »

Le 9 septembre 2020, après en avoir informé sa hiérarchie, Vincent PAVAN a tenu son enseignement dans les conditions suivantes :

  • Il a retiré son masque ;
  • Il a proposé aux étudiants qui le souhaitaient d’en faire autant ;
  • Il a proposé aux étudiants qui ne souhaitaient pas participer à son cours dans ces conditions de quitter la salle sans qu’il ne leur en soit tenu grief.

Ce faisant, Vincent PAVAN faisait valoir son droit à l’indépendance – sous la seule condition d’objectivité et de tolérance – qui protège constitutionnellement le statut des enseignants-chercheurs, tels que le rappellent les articles du code de l’éducation L-123-9, L-141-6, L-952-2.

  • Article L-123-9 : « À l’égard des enseignants-chercheurs, des enseignants et des chercheurs, les universités et les établissements d’enseignement supérieur doivent assurer les moyens d’exercer leur activité d’enseignement et de recherche dans les conditions d’indépendance et de sérénité indispensables à la réflexion et à la création intellectuelle. »
  • Article L-141-6 : « Le service public de l’enseignement supérieur est laïque et indépendant de toute emprise politique, économique, religieuse ou idéologique ; il tend à l’objectivité du savoir ; il respecte la diversité des opinions. Il doit garantir à l’enseignement et à la recherche leurs possibilités de libre développement scientifique, créateur et critique. »
  • Article L-952-2 : « Les enseignants-chercheurs, les enseignants et les chercheurs jouissent d’une pleine indépendance et d’une entière liberté d’expression dans l’exercice de leurs fonctions d’enseignement et de leurs activités de recherche, sous les réserves que leur imposent, conformément aux traditions universitaires et aux dispositions du présent code, les principes de tolérance et d’objectivité. »

Par son geste et par les conditions d’exercice de son enseignement qu’il mettait en place Vincent PAVAN ne faisait qu’exercer son droit le plus sacré d’exprimer son désaccord avec l’interprétation de l’épisode sanitaire donné par les autorités et de proposer aux étudiants une lecture critique et raisonnée de la situation en leur demandant d’exercer leur propre faculté de jugement. 

Enseignants-chercheurs, nous avons besoin de vous !

Nous recherchons des enseignants-chercheurs confrontés à la même situation que Vincent Pavan, ou dans le même processus de réflexion quant aux consignes communiquées au sein de l’enseignement supérieur.

 

Contactez-nous à cette adresse pour nous apporter votre témoignage : enseigner@reinfocovid.fr

Et plus largement, nous avons besoin du soutien de tous pour la défense de la Liberté d’Expression

L’épisode rencontré par Vincent Pavan n’est qu’une illustration de plus de la dérive totalitaire qu’entraine la gestion de la crise sanitaire dans notre pays. En tant qu’individus, nous avons des droits constitutionnels. Or, lorsque nous demandons leur application, ces droits les plus élémentaires nous sont refusés, remplacés par des directives et des consignes infondées.

Il nous appartient à tous aujourd’hui de nous lever pour faire valoir nos droits

Président de l’université : Monsieur Eric BERTON: eric.berton@univ-amu.fr

Présidente de la section disciplinaire: Madame Muriel GIACOPELLI: m.giacopelli@univ-amu.fr

Directeur de Polyetch’Marseille: Monsieur Romain Laffont: romain.laffont@univ-amu.fr

Pour tous ceux qui souhaitent soutenir Vincent PAVAN

Vous pouvez envoyer un mail aux 3 adresses ci-dessus. La bienveillance et la courtoisie sont de mise, nous cherchons avant tout le dialogue, pas la confrontation. Expliquez simplement en quoi le respect du droit à la liberté d’expression est essentiel. Ou rappelez les articles du Code de l’Education défendus par Vincent Pavan (L-123-9, L-141-6, L-952-2). Enfin, faites ce qui vous semble le mieux. Si vous le souhaitez, mettez-nous en copie des emails envoyés : soutien@reinfocovid.fr

 

 

 

Auteur(s): FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Opinions




Commentaires

-