Sophie Tissier, Force Jaune : "la privation de nos libertés ne peut plus durer"

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Sophie Tissier, Force Jaune : "la privation de nos libertés ne peut plus durer"

Publié le 16/01/2021 à 11:30
FJ
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): François Bonacieux
-A +A

Sophie Tissier, vous organisez samedi une manifestation, quel est votre message ?

Oui nous serons place Stalingrad aujourd'hui samedi, dès 14h et jusqu'à 17h30. Nous voulons alerter sur la dérive dictatoriale du pouvoir en place. On assiste clairement depuis le début de cette crise à un abus de pouvoir du gouvernement Macron par l’utilisation d’un état d’urgence que nous jugeons illégitime. Cette crise devrait être gérée en toute transparence et non pas en conseil de « guerre » à huis clos. Nous contestons les mesures liberticides prises sans aucun débat démocratique et en écartant une grande partie des spécialistes et médecins qui auraient pourtant toute la légitimité à s’exprimer et à conseiller le gouvernement. Nous souhaitons aussi dénoncer les conflits d’intérêts avec les grands laboratoires des personnes qui siègent au conseil sanitaire et au gouvernement. On voit une propagande médiatique totale pour la vaccination alors qu’il n’y a pas de certitude sur l’efficacité et surtout sur la nécessité de ce vaccin. On nous le présente comme la seule possibilité de sortir de cette crise alors que de nombreux collectifs de médecins dénoncent en parallèle qu'ils ne sont pas libres de prescrire des traitements qui ont fait leurs preuves. Nous soutenons les collectifs Ré-infoCovid, Laissons les médecins prescrire ou encore Réaction19 de maitre Brusa, et nous refusons les allégations politiciennes pour les discréditer, car aujourd'hui si on critique le gouvernement on est taxé de "complotiste" et cela n'est pas acceptable.. Nous voulons du débat démocratique indépendant et transparent sur la gestion de cette crise. Et enfin, Cette situation de privation de nos libertés ne peut plus durer, les conséquences psycho-sociales sur l’ensemble de la société sont énormes, et particulièrement sur les plus précaires d'entre nous et sur nos enfants qui sont traumatisés par tout cela, ils sont privés de la liberté de vivre normalement et de s’exprimer par le port du masque qui leur est imposé à l’école. On doit s'attendre à des répercussions majeures sur l'équilibre de la société qui est en train de se fracturer à cause de la gestion du gouvernement. 

Où en sont les gilets jaunes et quelle sensibilité représentez-vous ?

Les Gilets jaunes subsistent malgré les attaques que le mouvement a subies, malgré les tentatives de récupération politiques. Beaucoup de Gilets jaunes sont en dormance mais restent vigilants.  Notre association collégiale Force Jaune est issue du groupe initiateur des déclarations de manifestation sur les Champs-Elysées au tout début du mouvement, avec des GJ de la première heure, et revendique l'indépendance vis à vis de tout parti et syndicat, défendant l'esprit originel du mouvement hors des clivages politiques gauche/droite : la solidarité, l'humanisme, le mieux-vivre et surtout la remise en cause de notre système politique dans son ensemble, car nous jugeons que les institutions de la Cinquème république aujourd'hui ne répondent plus aux enjeux et sont devenues antidémocratiques par la grande prise de pouvoir des médias et de la finance, sans contrôle citoyen indépendant de tout conflit d'intérêt.

Quelle suite envisagez-vous à cette manif, sur d’autres terrains ? Y a-t-il d’autres rdv, quels résultats espérez-vous ?
Nous organisons des manifestations tous les 15 jours à Paris, depuis deux ans, et aussi pendant le confinement, nous avons d'ailleurs défendu notre droit de manifester face au préfet Lallement et gagné au tribunal administratif la levée de 3 arrêtés d'interdiction de ce dernier, c'état le 7 novembre dernier. Nous changeons de lieu à chaque manifestation afin de toucher le plus de monde, mais les conditions sont difficiles vu le contexte sanitaire établi par le pouvoir, tout à l'heure nous serons place Stalingrad, nous étions place d'Italie le 2 janvier, le premier samedi de l'année, et nous serons au Trocadéro le 30 janvier, Nous souhaitons de grands rassemblements pacifiques, qui réunissent toute la population, sous forme d'agoras qui permettent de donner la parole à chacun, car la liberté d'expression est au coeur de la déclaration universelle des droits de l'Humain et "Au commencement était le Verbe" n'est-ce pas ! C'est un peu le mix entre les Gilets jaunes et l'esprit "Nuit debout" que j'avais initié en 2016, mais qui malheureusement avait été saboté par les mouvances radicales "révolutionnaires" infiltrées. Nous pensons que redonner la parole aux gens est primordial aujourd'hui car notre société est organisée de façon à infantiliser la parole citoyenne d'urne grande partie de la population, et le débat politique est très limité à une petite caste qui s'adoube entre elle et se partage le pouvoir, c'est contre cela aussi que l'on se bat avec Force Jaune, pour tenter de rénover la démocratie et d'inventer une autre façon de faire de la politique, C'est une nécessité impérieuse aujourd'hui. Innovons pour inventer la démocratie de demain et mettre les citoyens au coeur des décisions politiques ! Et pour cela on a besoin d'être nombreux à s'investir et donner du temps. 

Auteur(s): François Bonacieux

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Affiche de la manifestation Force Jaune

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-

Je m'abonne à la Newsletter FranceSoir