"Ça va ? ça vax !" Des mineurs invités à partager une "expérience inédite" à l'arrière d'un camion !

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

"Ça va ? ça vax !" Des mineurs invités à partager une "expérience inédite" à l'arrière d'un camion !

Publié le 28/08/2021 à 13:58
©Dreamstime
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Erwan Lubovski, pour FranceSoir

Cet espace d’opinion permet la libre expression des idées et d’engendrer le débat. Les articles et vidéos publiés dans cette rubrique peuvent parfois ne pas faire consensus, en savoir plus

-A +A

HUMEUR - La radio Skyrock, en partenariat avec le ministère des Solidarités et de la Santé, a lancé il y a quelques jours sa grande opération « Ça va ? ça vax ! » à destination des 12-17 ans.

Pour ceux qui ne l’auraient pas compris, il s’agit d’inciter cette tranche d’âge à la vaccination, et pour ce faire d’envoyer un semi-remorque baptisé « Vaxibus » à travers la France du 13 septembre au 9 octobre. Les volontaires y trouveront « une plateforme de vaccination et un studio radio » et pourront bénéficier « d'une vaccination immédiate opérée par une équipe médicale dédiée.»

L’argument censé attirer les jeunes est cocasse. Pour une fois, pas de communication anxiogène : « Hé, toi ! Si tu passes pas dans mon camion, papi et mamie vont claquer ! » ; mais plutôt une belle récompense : « Hé gamin ! Tu le vois mon gros camion là ? Il te plaît ? Si tu montes tu pourras jouer avec mon klaxon. » La récompense en question étant de nature à faire tomber toute réticence puisque les heureux volontaires se verront offrir la chance « d’enregistrer une dédicace diffusable sur Skyrock. » Magique.

« Carvax répare ! Carvax remplace ! »

On note d’ailleurs que ce n’est pas la lutte contre le covid (lutter contre la transmission ou « l’infection », on s’en fout) qui est mise en avant dans le communiqué de presse du gouvernement mais bien la promesse d’une « expérience inédite. »

Monter dans un semi-remorque itinérant pour se faire piquer par des inconnus en blouse blanche est certainement une « expérience inédite » pour des enfants de 12 à 17 ans. Dans un autre monde, sûrement que cela aurait fait une belle scène de film d’horreur, mais dans le nôtre on ne s’en offusque pas. C’est d’ailleurs tout à fait dans les clous de la norme publicitaire du moment, on ne propose plus un « produit » mais une « expérience client » dont la finalité est de « partager des expériences mémorables, de créer des souvenirs » comme l’explique sur son blog la spécialiste de sciences du consommateur Laurence Body.

#BalanceTonPote

Et parlant « d’expérience mémorable » Skyrock, qui s’y connait en marketing, ne s’arrête pas là (ce serait dommage) et propose une expérience dans l’expérience : la délation ! Bien sûr, ce vilain mot n’est pas utilisé et on lui préfère naturellement le pudique mention : « Mentionne un ami à toi provirus » suggère la radio dans un tweet. Étant entendu que ne pas souhaiter se faire inoculer ce vaccin pour une raison ou une autre nous transforme de facto en « provirus. » Autant dire en criminel, et dans ces conditions « mentionner » un ami (qui risque de ne plus l'être très longtemps) n’est rien de moins qu’un acte altruiste qui permettra de sauver de nombreuses vies entre deux dédicaces Skyrock.

« D’où parles-tu camarade ? »

Le moins que l’on puisse dire c’est que cette initiative a été très mal reçue sur les réseaux sociaux. « À vomir », « Honteux », « C’est une blague ? », « Si vous voulez que les gens ne se vaccinent pas c’est la meilleure façon de faire… »; « Même en tant que provax, c'est même pas envisageable. » ; « Malaise... Vous êtes gênants chez Skyrock » etc. Certains mauvais esprits n’ont pas pu s’empêcher de rappeler la condamnation en 2009 du PDG de la radio Pierre Bellanger pour « corruption de mineur » : quatre ans de prison dont un an ferme avant que la cour d’appel ne réduise la peine à trois de sursis avec 50000 euros d’amendes l'année suivante.

Dernier détail qui n'en est pas un : nulle part dans le communiqué de presse du ministère, ou dans les messages de Skyrock il n'est fait mention de la loi : les mineurs de moins de 16 ans ne peuvent pas se faire vacciner sans l'accord d'au moins l'un des deux parents.

Auteur(s): Erwan Lubovski, pour FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Il te plaît mon gros camion ?

Newsletter


Fil d'actualités Opinions




Commentaires

-

Je m'abonne à la Newsletter FranceSoir