Finance et écologie, je t’aime… moi non plus

Finance et écologie, je t’aime… moi non plus

Publié le 14/12/2020 à 10:21
Pixabay
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Matthieu Verry pour FranceSoir

Cet espace d’opinion permet la libre expression des idées et d’engendrer le débat. Les articles et vidéos publiés dans cette rubrique peuvent parfois ne pas faire consensus, en savoir plus

-A +A

Tribune :  Notre système pollueur – payeur est une course sans fin. L’Etat doit mettre des moyens colossaux pour détecter la pollution puis analyser ces conséquences. Ce système bureaucratique est lent et a un trop fort coût. L’amende qui en découle est disproportionnée avec le profit de l’entreprise ; tout laisse intérêt à l’entreprise de payer l’amende ou délocaliser plutôt que de développer une solution écologique. Comme tous les états du monde ne s’accorderont jamais à mettre un système écologique commun, l’entreprise cherchera toujours la solution la plus avantageuse pour le profit. En clair, l’entreprise ruse toujours pour contourner la réglementation cherchant à maximiser ses profits. C’est dans cette idée que l’économiste germano-américain Karl William Kapp explique que la minimisation des coûts entraine la maximisation de la pollution car ces pollutions sont gratuites.

L’idée ici n’est pas de pointer du doigt ces entreprises polluantes comme le fait actuellement l’Etat. Il faut chercher à accompagner ces entreprises en les responsabilisant. Nous proposons avec Ecologie Responsable de mettre en place de manière obligatoire, une formation pour tout dirigeant d’entreprise industriel sur les enjeux éthiques et écologiques.

Par ailleurs, le label Greenfin pour les fonds a pour objectif de mobiliser une partie de l’épargne au bénéfice de la transition énergétique et écologique. Il est temps d’arrêter d’utiliser ce label comme un simple outil de communication mais développer une fiscalité avantageuse pour les particuliers voulant investir dans ces fonds.

Enfin, le gouvernement doit cesser d’avoir une vision à court terme en favorisant les amendes. L’Etat par une vision à long terme doit définir et accompagner de manière personnalisée chaque entreprise polluante.

L’Etat doit protéger ses citoyens face à la menace écologique qui arrive, l’heure n’est désormais plus à la communication politique mais aux actes.

 

Matthieu Verry (diplômé de la Sorbonne) est porte-parole d’Ecologie Responsable, il est chargé du pôle finance verte au sein du Think-Tank.

 

Auteur(s): Matthieu Verry pour FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Finance et écologie, je t’aime… moi non plus

Newsletter


Fil d'actualités Opinions




Commentaires

-

Je m'abonne à la Newsletter FranceSoir