"Inclusif et représentatif", le taliban nouveau est arrivé !

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

"Inclusif et représentatif", le taliban nouveau est arrivé !

Publié le 18/08/2021 à 19:46 - Mise à jour à 20:36
©AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Erwan Lubovski, pour FranceSoir
-A +A

HUMEUR - Alors que les talibans viennent de reprendre Kaboul et que le président afghan a dû fuir à l'étranger la queue entre les jambes, le ministre français des Affaires étrangères s'interroge sur "l'inclusivité" du futur gouvernement local.

Dans les traces du Secrétariat d’État américain qui avait suggéré la même chose il y a quelques jours, le ministre des Affaires étrangères français Jean-Yves Le Drian a estimé dans une interview donnée à France Info le 17 août que le régime taliban devrait fournir la preuve de ses velléités « de respectabilité et honorabilité » en instaurant un « gouvernement de transition qui soit vraiment inclusif et représentatif. »

L’idée est brillante et on se demande pourquoi le gouvernement français n’envoie pas directement M. Le Drian à Kaboul pour aider à la mise en place de ce gouvernement « inclusif » synonyme de respectabilité. Une charte du « bon taliban » pourrait être mise en place, charte qui engagerait ses signataires à respecter un « code de bonne conduite » fondé sur des valeurs de tolérance et de vivre-ensemble dans le respect des sensibilités de chacune et de chacun.
 
Pour une lapidation inclusive et festive !
 
Il ne s’agirait pas de stigmatiser les us et coutumes des talibans, mais bien plutôt de les guider vers un mode de vie plus progressiste. Concernant la lapidation par exemple, certains ont suggéré ici ou là l’utilisation de pierres plus molles ou poreuses qu’à l’accoutumée ; mais c’est l’inverse qui devrait s’imposer : des pierres lourdes et coupantes mettraient sans nul doute un terme plus rapide aux supplices des pécheresses. Dans le même ordre d'idée, une anesthésie pré-amputatoire avant de trancher une main ou l’affûtage du sabre avant une décapitation, montreraient bien que comme l’espère Jean-Yves Le Drian « le taliban a changé »

Quelques mesures symboliques pourraient également aider à graisser la mécanique : organiser à Kaboul une grande Marche des fiertés par exemple, avec des chars festifs sur lesquels des danseuses trans du monde entier célébreraient en musique la néo-talibanerie. L’adoption de l’écriture inclusive pour les communiqués destinés à l’international dès lors que la langue le permet, etc.

Il y a le bon taliban, et le mauvais taliban

Sur le terrain risque de se poser une question cruciale : comment distinguer le nouveau de l'ancien taliban ? L'inclusif du rétrograde ? Et c’est là que l’expertise française pourrait encore intervenir. Diviser, trier, différencier les citoyens est devenu une spécialité dans le phare de la Liberté et des Droits de l'Homme (et de la Femme) qu'est notre beau pays. Un signe ostensible (mais non-ostentatoire, attention) pourrait distinguer le bon du mauvais taliban par exemple, un bracelet de couleur comme ceux distribués aux usagers sains de la SNCF ; on pourrait aussi envoyer des agents chargés de scanner un QR Code à l'entrée des magasins, des écoles ou des exécutions publiques... Ou encore priver de pierres à lapider ceux qui ne se plient pas à cette nouvelle dynamique d'intérêt public...

Les possibilités d'inclusivité exclusive sont infinies, alors messieurs les talibans, si vous avez besoin d'idées, la France est là !

Auteur(s): Erwan Lubovski, pour FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un bon taliban est un taliban inclusif.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-

Je m'abonne à la Newsletter FranceSoir