Le sport amateur est en train de mourir

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Le sport amateur est en train de mourir

Publié le 12/11/2020 à 09:51
Pexels
PARTAGER :

Auteur(s): Nicole Delépine pour FranceSoir

-A +A

Tribune : Et si on laissait les jeunes et les vieux nager tout leur saoul !  

Du délire de l’interdiction des piscines aux professionnels, jeunes en formation, membres de la FFN aux interdictions pour les vieux de marcher dans l’eau de mer, comme traitement prescrit de leurs pathologies !   

Le gouvernement parle de santé, et prétend que ses mesures vont sauver des vies ? Les délires de petits chefs s’accumulent tellement qu’on ne peut pas se retenir d’en citer quelques-uns. Plutôt rire que périr …. En tous cas le préfet n’a pas dit si Marcher sur l’eau est interdit, mais en tous cas MARCHER DANS L’EAU EST INTERDIT même si le covidé moyen qui s’ignore pousse le vice de le faire avec un masque. Pauvre petit virus qui vole au-dessus d’un nid de coucous ou de concons… il va se faire avoir par le masque bleu pris dans la boite dont l’avertissement précise qu’il n’arrête pas les virus.

Le cirque covid trompe de moins en moins de benêts.

 Les éveillés, et ceux qui ouvrent les paupières, ont bien compris que le cirque covid19 qui n’a pas réussi à faire plus de morts, ni même autant que les années précédentes, n’a rien à voir avec une crise sanitaire ! Pas doués, ils n’ont même pas trouvé un bébé Ebola pour nous faire peur à souhait et ils sont démasqués à temps.

Nous avons bien compris d’où viennent les ordres d’en haut, et de ce gouvernement sanitaire mondial (l’OMS) qui a signé avec 194 pays qu’en cas de pandémie, (il suffit de modifier les chiffres pour décréter une pandémie CQFD) les décisions du conseil international de l’OMS serait supérieur aux traités nationaux et internationaux…   [1] Et les vidéos sur l’hypnose générale se multiplient de plus en plus synthétiques et claires.[2]

 

Néanmoins si le fameux gouvernement mondial est en place…, il reste Trump et ses millions de supporters éclairés sur le deep state à évacuer et ils ont oublié de choisir des capos intelligents. Problème de tout régime totalitaire qui finit par le faire tomber.

 Concurrence entre politiques et humoristes

Du coup, si les humoristes s’autocensurent fort, il reste tant de perles par jour qu’on n’a même pas le temps de les signaler, chaque préfet cherchant à gagner la médaille en chocolat de l’absurdité. Certes, la peur coupe la réflexion, la dissonance cognitive aussi mélangeant les messages pour empêcher vos quelques neurones restants de se connecter pour obtenir les résultats de la stratégie du choc bien connue et utilisée pour mater les peuples. Mais n’est pas finalement Hitler ou Goebbels qui veut, ni même Satan, et pas sûr que nos Machiavel aux petits pieds apprentis sorciers de la mise en cage des français finissent par être efficaces.

 

« Il n’est pas interdit d’être intelligent »

Rester un minimum crédible eût été conseillé à nos marionnettes aux ordres de l’OMS et de Bill gates et comme dirait Raoult, il n’est pas interdit d’être intelligent… Mais pour cela il faut garder un minimum de lucidité et d’humilité et quand on voit les commentaires du porte-parole du gouvernement sur les causes des « bons résultats d’EM » grâce à sa politique depuis trois ans, on se demande s’il tente une carrière de chansonnier ou s’il y croit vraiment… Et là les fautes d’orthographe de son patron sont vénielles par rapport à l’absurdité ambiante.

 

 On nage en pleine folie collective, mais pas à la piscine : aidez les nageurs !

Lisez le papier de C Tasin Biarritz : interdiction faite aux Anciens de nager, décret Véran oblige ![3] Ça commence bien ! « Hallucinant… ils ont une telle peur (qu’ils disent…) de voir les lits d’hôpitaux pris par des gens à moitié noyés qu’ils auraient interdit de nager pendant le confinement… Il est vrai qu’à la mi-novembre, des centaines de nageurs potentiels se ruent dans la mer, en France…Toutes ces bonnes gens ont même des certificats médicaux. Eh bien le préfet, par la voix des policiers, bien embêtés, leur dit d’aller se faire mettre…  Au motif que l’article 46 de l’arrêté du 29 octobre dernier l’interdirait ».  GROSTESQUE !

 

 Pas mieux en Cotentin, le concours du plus ridicule sera serré

En Manche et mer du Nord, le préfet a publié un arrêté complémentaire le 02 novembre, « autorisant la baignade aux gens souffrant de handicap ou sur prescription médicale… tout en rappelant que toute sortie est interdite par principe en dehors de l’heure d’aération quotidienne… Une honte. Une absurdité. Et des conséquences plus que dommageables sur la santé mentale et physique des Français ». La vague psychiatrique …[4] Mais aérez chez vous !

 Ce préfet de la Manche baigne lui aussi dans la « logique absolue » en autorisant les piscines aux professionnels, aux écoles, aux étudiants en formation universitaire, mais en oubliant tous les inscrits à la FFN dont une activité quotidienne est justement la piscine. Mais on ne peut penser à tout quand on a la tête sous l’eau, et tant pis pour les gamins en préparation de championnat qui vont voir une nouvelle fois leurs performances régresser, tout ça pour les beaux yeux de Bill Gates et affidés et d’un covid bien gentil qui octroie deux ans de survie de plus en moyenne aux femmes. [5]  Je vous explique : la durée moyenne de vie des femmes en France est de 82 ans et la moyenne d’âge des décès du covid (malgré les efforts du gouvernement et de ses décrets Rivotril pour euthanasier ceux qui n’ont pas compris qu’il est l’heure de débarrasser le plancher) est 84 ans ! Donc vous gagnez deux ans d’espérance de vie malgré tout !! Elle est bonne, non …

. Riez, riez, vous en avez besoin comme nous tous pour remonter nos défenses immunitaires que n’altère pas le rhume corona, mais bien leur mise en condition déprimante quotidienne de nos spécialistes croque-mort ….

 Mais on résiste. Une bonne technique, relever chaque jour dans la presse les décisions ahurissantes de nos gouvernants et reliez-les cela fera un beau livre pour noël 2021 (le livre des records de l’absurde) … Le summum difficile à dépasser néanmoins sera le coucher du virus à 6 heures du matin, et son réveil pile à 21 H. Et personne ne m’a encore expliqué comment il s’est débrouillé avec le changement d’heure. Mea culpa, je n’ai peut-être pas encore lu tous les commentaires où se trouve cachée la solution….

 

Aidez les jeunes et moins jeunes dont le milieu naturel est l’eau

 En attendant, aidez les licenciés de la FFN, des jeunes, des entraineurs dont le monde est la piscine et qui, pour des raisons (?) inavouées (la plus logique étant de tabasser nos cerveaux) sont privés de leurs activités quotidiennes. Les scolaires sont autorisés, mais pas les licenciés de la fédération française de natation qui préparent leurs compétitions. Le virus est finalement très malin puisqu’inéluctablement il fera la différence.


Trêve d’humour noir ou bleu, signez la pétition et diffusez là un maximum, autant que faire se peut (face book m’a bloqué les messages personnels que je venais de tenter d’envoyer.) Informez vos maires, députés, sénateurs plus proches des préfets, ils pourront éventuellement les aider.

« Pour la réouverture des piscines dès maintenant

Aujourd'hui, les piscines sont toujours dans l'attente d'une réouverture hypothétique.

Cette situation ne se justifie pas. Pourquoi les centres commerciaux sont ouverts et pas les piscines ? Il y a plus de risques à aller dans ces endroits qu'à nager dans une eau avec du chlore qui sert de protection contre le virus » !

 

Quelques commentaires :  

Patrick ARDURAT

Je signe car je suis président délégué d'un club de natation.
En août et septembre nous mis en place un protocole et tous les nageurs qui sont venus s'entraîner en respectant le protocole n'ont pas attrapé la Covid.
Le sport amateur est en train de mourir. Les sportifs de haut niveau et les professionnels ont le droit de pratiquer leur sport favori. Cette différence est économique car l'état économise les 84% du chômage car eux sont salariés.

Franck FINALE

En tant qu'ancien sportif de bon niveau, 2 fois champion de France j’estime que les sports individuels tel que la natation, l’athlétisme, l’équitation et j'en passe peuvent se tenir à des distances réglementaires et respecter les nouveaux usages de protection .......Ne fait-on pas jouer les matchs de football, et rugby ?????

 

Carole GUARDIOLA

« Le sport est important pour les enfants et ados, vous préférez qu'ils jouent à la console ou au tel

Autre commentaire : « je signe car il est inadmissible de priver les enfants de leur sport qui leur permet de s'épanouir en harmonie d'équilibre physiquement et mentalement...... »

Xavier

« Mon fils nageur compétiteur a besoin de nager pour son équilibre ».

 

 Limitons le tsunami psychiatrique

 A l’heure où la vague de malades n’est pas liée directement au covid malgré les mensonges éhontés du gouvernement, mais bien à toutes les pathologies abandonnées pendant neuf mois, aux complications bactériennes du masque permanent, et à la surcharge liée à la casse systématique voulue et organisée depuis 25 ans de notre système de santé, le tsunami de suicides et de dépressions déferle sur la France et n’épargne pas les ados[6] et jeunes adultes particulièrement fragiles.

 

Sauvons les clubs amateurs et leurs entraîneurs dont beaucoup ne pourront pas tenir.

Les clubs amateurs constituent la pépinière de nos futurs champions. Leurs maigres ressources proviennent des licences de leurs membres et parfois des recettes des buvettes ou d’un sponsor local. Mais les parents rechignent à juste titre à payer un abonnement « pour ne rien faire ». Les sponsors, en proie à leurs propres difficultés économiques dues au confinement, se font plus rares. Les buvettes ont disparu. C’est donc à une mort programmée qu’ils sont condamnés si ces interdictions injustifiées persistent. Les poney-clubs sont aussi à haut risque de fermeture pour des raisons comparables et pourtant la distanciation (inutile) imposée par les « docteurs du gouvernement » n’est pas mieux respectée que lorsqu’on est à cheval. Là aussi fermetures et faillites s’enchainent.

 

 Dans le même ordre d’idées une pétition plus large vient d’être mise en ligne

 

On peut y lire :

« Le sport n’est pas la solution, mais une des solutions. L’état, par le biais de son ministère chargé des sports lançait le 29 août un mouvement « EnVie de Sport » avec pour but : “encourager les Français à (re)faire du sport. Parce que nous en avons tous besoin”, ce mouvement nous semble désormais bien loin après la mise à l’arrêt de ce secteur par l’état, qui a donc bien vite oublié les bénéfices sanitaires et sociaux de la pratique sportive qu’il a lui-même promue.

De notre côté nous souhaitons affirmer aujourd’hui que nous avons « Besoin du Sport ». Le sport amène dans ses valeurs la cohésion sociale dans la volonté de se surpasser pour un but qui nous dépasse. Les nombreux bienfaits du sport sur l’aspect de la santé ne sont plus à démontrer, il permet d’éviter des situations de comorbidité qui favorisent les cas graves de maladies. Quelles seront les conséquences de cette inactivité forcée ? Le paierons-nous plus tard ? Certainement.

Le sport bien encadré par des gens qui le connaissent, le pratiquent et le font partager, en toute conscience et pédagogie, reste un moyen certain de faire accepter à la société sa cohésion et son respect des règles.

Le sport et tous ces bienfaits, nous amène à faire valoir l’intérêt général et la nécessité première de ce secteur.

Au travers cette pétition nous avons 3 objectifs :

 

Inciter l’état à la relance du sport pour les mineurs dans des structures adaptées qui ont une pleine responsabilité dans l’application stricte des gestes barrières. Les enfants sont-ils réellement plus en danger dans ces structures que dans les écoles ou l’accueil périscolaire ?

 

Inciter l’état à la relance des activités sportives compétitives pour les mineurs et les majeurs, avec des mesures réfléchies, responsables et adaptées permettant la pratique de manière sereine et sécurisée. Comme cela a déjà été mis en place et l’est toujours dans les structures de haut niveau.

 

Inciter l’état à la relance du sport pour tous (public ou privé) de manière encadrée et adaptée aux différentes disciplines, laissant soin à chacun d’être force de proposition plutôt que d’en imposer la fermeture de manière autoritaire.

 

Donnons au sport la place qu’il mérite dans notre pays et notre quotidien, au-delà d’être une passion pour certains, c’est un besoin tous. 

BESOIN DU SPORT, 

A. Bouquet, K. Guillet, F. Vautrin »

 

Agissons rapidement pour tous les sportifs (nageurs, mais aussi athlètes, cavaliers[7], footballeurs...) amateurs et/ou compétiteurs qui se sentiront beaucoup mieux en retrouvant la pratique de leurs sports favoris. Contactons nos élus.

 Il y a urgence ! [8]

 

[1] http://www.francesoir.fr/le-conseil-mondial-de-loms-dicte-tres-officiell...

[2] Hypnose Ingénierie sociale - Le monde est sous hypnose

https://tvs24.ru/pub/watch/2239/ing-nierie-sociale-le-monde-est-sous-hyp...

[3]  9 novembre 2020 - par Christine Tasin - riposte laïque Biarritz / interdiction faite aux anciens de nager

[4] France soir aout 2020 La deuxième vague sera psychiatrique N Delepine …

[5] Ces arrêtés semblent d’après les initiés bien souvent écrit la nuit sur un coin de bureau…D’où les couacs successifs en plus de la stratégie voulue du choc … Mais le choc induit contre choc.

[6] Riposte Laïque 8 Nov 2020 : G Delépine, « la deuxième vague arrive, mais c’est celle des suicides ».

Notons que ces jours-ci des agents SNCF signalent des suicides quotidiens. Il serait temps de sortir rapidement de cette période morose et de redonner des perspectives aux jeunes.

[7] https://www.mesopinions.com/petition/sports/reouverture-ecoles-equitation/113535   signez aussi cette pétition faites connaitre ces aberrations accumulées auprès des élus. Comme disent les enfants de 4 ans : si je vais à l’école je peux bien aller au poney club

[8] Après le cirque covid, vous allez avoir droit au cirque psychiatrique, on manque de lits et de psychiatres ! Evidemment à force de tout fermer !!!!

 

 

Auteur(s): Nicole Delépine pour FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le sport amateur est en train de mourir

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Opinions




Commentaires

-