L'hypocrisie de la bien-pensance qui nous gouverne

Auteur(s)
Dimitri D., pour FranceSoir
Publié le 16 septembre 2021 - 12:37
Mis à jour le 17 septembre 2021 - 12:37
Image
Colère
Crédits
Unsplash
J'ai la haine !
Unsplash

TRIBUNE - J'ai la haine !

J'ai 21 ans et je suis malheureux. Je suis étudiant et je suis malheureux. Mais j’ai surtout une haine immense que je peine à contrôler.

J’ai la haine contre toute ces personnes, qui a longueur de journée, tiennent des discours hypocrites, culpabilisants et moralisateurs sur qui je suis, ou bien qui je devrais être. Selon leurs dires, je suis un homme blanc hétérosexuel catholique privilégié.

Eux, vous savez, sont ces personnes « bien pensantes » qui vivent dans les quartiers les plus aisés des grandes villes, ces personnes qui se disent contre le racisme, contre l’homophobie, contre le sexisme, contre la xénophobie, contre tout, en fait. Ces personnes qui pensent lutter contre les discriminations, lutter contre les ségrégations, lutter contre l’apartheid, mais qui aujourd’hui soutiennent et défendent le passe sanitaire, uniquement pour aller boire un verre en terrasse ou pour aller en boîte de nuit. Ces mêmes personnes qui sont prêtes à exclure de la société des gens qui veulent simplement jouir de leurs droits, de leur libre arbitre, simplement pour aller boire un putain de verre sur une terrasse.

Ce sont ces mêmes individus qui hier honoraient et applaudissaient le corps médical depuis leurs fenêtres, qui aujourd’hui ne bougent pas un cil en les voyant fermer leur cabinet. Ils traitent tous ceux qui ne sont pas vaccinés comme des lépreux.

J’ai la haine contre les personnes qui sont prêtes à sacrifier le résultat des nombreux combats dont la France est sortie victorieuse au cours de ces longs siècles, simplement pour une liberté maquillée, prétextant le bien commun.

J’ai la haine contre ces personnes qui me disent « Oh mais le gouvernement est bienveillant, il veut notre bien ». Ce gouvernement qu’ils adulent tant.

Vous savez, ce même gouvernement qui a dilapidé, sinon détruit l’hôpital public. Ce gouvernement qui est capable de dépenser des millions dans les gaz lacrymogènes, les lanceurs de balles de défenses et les boucliers pour les CRS, mais qui demeure incapable d’acheter des masques chirurgicaux, des surblouses ou des respirateurs alors même qu'il prend des airs catastrophés sur les plateaux télévisés quand il parle santé. Un gouvernement incapable de recruter des médecins, des aides-soignantes, des infirmières, mais qui recrutent des vigiles à l’entrée des hôpitaux.

C’est pour notre sécurité, disent-ils. Ce gouvernement incapable d’injecter onze millions d’euros dans la recherche pédiatrique pour les enfants malades du cancer. Heureusement que notre gouvernement est bienveillant.

À ceux qui disent le passe "sanitaire", comment expliquez-vous alors que députés et sénateurs en soient exemptés ? Ce sont des héros et ils se sacrifient pour nous ? Laissez-moi rire.

En 1755, Benjamin Franklin, l’un des pères fondateurs des États-Unis, écrivit au nom de l’Assemblée de Pennsylvanie, à William Penn, gouverneur de cette colonie à l’époque, « Ceux qui peuvent renoncer à la liberté essentielle pour acheter un peu de sécurité temporaire, ne méritent ni la liberté ni la sécurité. » Cette citation résonne en moi aujourd’hui.

À LIRE AUSSI

Image
Les jeunes avec Macron
Les jeunes avec Macron : la série qui nous prend pour des cons
TRIBUNE - L'Élysée a donné son feu vert au mouvement des "Jeunes avec Macron" pour réaliser une campagne d'affichage pré-présidentielle. Après le coup d'éclat avec McF...
03 septembre 2021 - 16:35
Opinions
Image
Dessin désinformation death
Les raisons pour lesquelles nous ne devons pas nous laisser intimider ni ne pouvons plus nous laisser guider par l'avis des seuls médecins
TRIBUNE - Nous, non-vaccinés, sommes dépeints comme des complotistes délirants qui croient que la Terre est plate, comme des libertaires égoïstes, ou comme des ignoran...
17 septembre 2021 - 11:44
Opinions
Image
Sablier
Dernières ruades d’une bête à l’agonie
TRIBUNE - Un peu partout sur la toile, des trolls se mettent quotidiennement en quatre pour tenter de déstabiliser, discréditer, voire détruire ceux qui expriment leur...
16 septembre 2021 - 19:14
Opinions
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don