Monnaie numérique, suppression de l’argent liquide, adieu nos libertés?

Auteur(s)
Caroline Porteu, pour FranceSoir
Publié le 17 avril 2022 - 17:18
Image
Des billets en euros
Crédits
©Images Money/Flickr
Obsolescence programmée ?
©Images Money/Flickr

TRIBUNE — Nous avons déjà l’identité numérique avec France Connect et le dossier médical partagé, sans parler de l’accès aux impôts, aux comptes en banque, aux agendas de voyage et très bientôt à notre consommation carbone aussi bien sur nos déplacements que sur notre consommation de produits alimentaires, comme ce qui se fait déjà en Suède avec l’expérience pilote et les accords conclus avec Mastercard...

Désormais, nous aurons aussi la monnaie numérique et la fin de l’argent liquide.

Ce sont les décisions de Davos et de l’Union Européenne, ainsi que de la BCE, et la guerre en Ukraine est en train d’accélérer le processus.

Le sommet mondial des gouvernements, qui s’est tenu cette semaine à Abu Dhabi aux Émirats arabes unis, a laissé entendre que les plans de suppression de l’argent liquide étaient tout proches. [1]

Cette monnaie numérique sera liée à l’identité numérique de chacun et à son crédit social !

Cet article a été écrit à la suite des déclarations de Pippa Malmgren, économiste américaine, conseillère spéciale du Président Georges W. Bush. qu’il faut citer ici :

« Nous sommes au bord d’un changement spectaculaire où nous sommes sur le point, et je vais le dire avec audace, nous sommes sur le point d’abandonner le système traditionnel de la monnaie et de la comptabilité et d’en introduire un nouveau. Et le nouveau ; la nouvelle comptabilité est ce que nous appelons blockchain… Cela signifie numérique, cela signifie avoir un enregistrement presque parfait de chaque transaction qui se produit dans l’économie, ce qui nous donnera beaucoup plus de clarté sur ce qui se passe. »

Cette mise en place est étudiée au sein de l’Union européenne depuis déjà un temps certain, et elle est prévue pour le 15 novembre 2022 par la Banque centrale européenne : « The final PISA framework package was approved by the Governing Council of the ECB on 15 November 2021 and will be applicable from 15 November 2022 » [2]

L’article d'Anguille sous roche est très clair :

Cela signifie que les banques centrales auront un contrôle total sur votre argent et pourront le programmer pour qu’il ne puisse être dépensé que pour certaines choses ou dans certains endroits. Par exemple, avez-vous acheté trop d’armes ou trop de munitions au cours du mois dernier ? Peut-être vous êtes-vous laissé aller à des voyages frivoles et avez-vous consommé trop d’essence ? Le gouvernement pourrait facilement faire reprogrammer votre argent pour limiter les achats futurs de ces articles tabous. Les possibilités sont infinies.

Une fois que nous aurons de l’argent numérique programmable, où et comment vous serez « autorisé » à dépenser votre argent dépendra de votre score de crédit social.

Le contrôle des individus ira même jusqu’à celui des opinions politiques ou religieuses (cotisations, réunions), ce qui sera encore plus simple pour la définition du crédit social.

Larry Fink (PDG de BlacKRock) qui est venu plusieurs fois à Paris pour rencontrer Macron, sans doute avec un intérêt certain pour la gestion des retraites françaises, a d’ailleurs dit exactement la même chose :

Dans une lettre aux actionnaires du premier gestionnaire d’actifs, le dirigeant estime que la guerre conduit les États à repenser leurs dépendances monétaires et à accélérer le recours aux monnaies numériques. [3]

Tout cela bien sûr corrélé avec l’identité numérique intégrale [4] [5] ainsi que la reconnaissance faciale [6], toutes ces mesures étant destinées à ce contrôle total :

« Vous ne posséderez plus rien et vous serez heureux » (World Economic Forum 2016, "8 predictions for the world in 2030)" [7]

Macron étant le bon élève de Klaus Schwab et le disciple zélé de l’UE, c’est la première chose qu’il fera.

On se demande comment feront ceux qui habitent dans des régions ou des immeubles dans lesquels il arrive qu’il y ait des coupures d’électricité importantes, particulièrement en cas de problème de tempête ou d’inondation, ou simplement de coupure de réseau pour des problèmes d’entretien et de sécurité.

Il arrive également qu’il y ait des coupures Internet, ou des hackers qui piratent vos données, celles de vos ordinateurs, ainsi que celles de banques. Avec la monnaie numérique, ce sera un jeu d’enfant pour eux, puisqu’elle sera construite à partir de blockchains dont ils maitrisent déjà bien la technicité, comme on a pu le voir avec les arnaques faites via les cryptomonnaies [8].

Visiblement pour l’instant, pas plus les élites de Davos et du Nouvel Ordre Mondial que la BCE ou les banques commerciales n’ont réfléchi à ce type de problématique. Seule leur volonté de domination et de puissance les habite.

Ce qui nous est présenté comme des « avancées » (identité numérique et monnaie numérique) poursuit en fait un objectif prioritaire : transférer à des technocrates non élus la plupart des décisions-clés affectant la vie des individus, ces technocrates pouvant rester totalement inconnus et anonymes grâce aux systèmes de blockchain permettant l’exploitation de ces données.


[1] https://www.anguillesousroche.com/futur/le-sommet-mondial-des-gouvernements-annonce-linterdiction-de-largent-liquide/
[2] https://www.ecb.europa.eu/paym/pdf/consultations/ecb.PISApublicconsultation202111_4.fr.pdf
[3] https://coins.fr/crypto-monnaie-pdg-blackrock-souligne-interet-croissant/
[4] https://www.francesoir.fr/politique-monde/lue-devoile-un-plan-pour-un-nouveau-portefeuille-didentite-numerique
[5] https://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/identite-numerique-europeenne-ou-gouvernance-mondiale-globale
[6] https://www.francesoir.fr/politique-monde/bientot-une-base-de-donnees-de-reconnaissance-faciale-europeenne
[7] https://www.youtube.com/watch?v=DQ__NQmk7FE
[8] https://investir.lesechos.fr/marches/bitcoin-cryptomonnaies/la-crypto-criminalite-a-represente-14-milliards-de-dollars-en-2021-2003544.php

À LIRE AUSSI

Image
France Connect
France Connect : en marche vers le crédit social à la chinoise ?
TRIBUNE - En Marche nous a déjà imposé le pass vaccinal, ils veulent maintenant nous imposer le pass social, très inspiré par le crédit social à la chinoise...  Person...
19 janvier 2022 - 19:13
Opinions
Image
Un visage scanné par la technologie de reconnaissance faciale.
Identité numérique européenne ou gouvernance mondiale globale ?
TRIBUNE - Depuis plus d’un an, Ursula von der Leyen a annoncé l’identité numérique européenne.Et quelle surprise ! Cette identité numérique Européenne s’appuie sur la ...
03 février 2022 - 18:50
Opinions
Image
Qr code
Passe vaccinal, vers un contrôle social à la française?
TRIBUNE — Olivier Véran, notre ministre de la Santé si sûr de lui, vient d’être déclaré positif au Covid-19. Après les trois doses réglementaires que doivent se faire ...
26 janvier 2022 - 15:08
Opinions