Sauvez des vies : exigez le pass sanitaire de ceux qui exigent le vôtre !

Sauvez des vies : exigez le pass sanitaire de ceux qui exigent le vôtre !

Publié le 12/08/2021 à 18:42 - Mise à jour à 19:20
©ShahlifeB8
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Erwan Lubovski, pour FranceSoir

Cet espace d’opinion permet la libre expression des idées et d’engendrer le débat. Les articles et vidéos publiés dans cette rubrique peuvent parfois ne pas faire consensus, en savoir plus

-A +A
HUMEUR - S'il est bien légitime que serveurs, employés de cinéma ou intérimaires estivaliers contrôlent notre état sérologique, ne serait-il pas tout aussi légitime que nous contrôlions le leur ? C'est de vies sauvées dont il est question ici, et du tant espéré "retour à la liberté".
 
La quatrième vague est déjà là, le variant de l’été (nom de code Delta) menace la France et le monde, et c’est bien naturellement que le bon président Macron ainsi que ses bienveillants ministres ont décidé d’étendre le champ d’application du passeport sanitaire à de nombreux établissements recevant du public, que ce soit les musées, les clubs de sport, festivals et bien sûr les bars et restaurants, terrasses comprises.
 
Mais qui contrôle ceux qui nous contrôlent ?
 
Mais voilà, s’il est bien légitime de se faire contrôler pour boire un café ou manger un club sandwich à demi rassis, sur une terrasse parisienne, on est en droit de se demander : qui contrôle ceux qui nous contrôlent ? Ne serait-il pas judicieux, dans un grand élan de solidarité citoyenne, que chacun prenne l’habitude de contrôler l’autre et ainsi s’assurer qu’aucune contamination n’est à craindre ?
 
Entendons-nous bien, nous parlons ici de personnes (serveurs, serveuses) qui touchent verres et couverts, dont le pouce va malencontreusement tremper dans la sauce roquefort de votre entrecôte ou qui, à la faveur d’un éternuement, pourraient infecter l’intégralité de vos frites ou de votre quinoa. Masque ou pas.

Nous parlons de personnes (employés à l’entrée de cinémas, salles de concert, foires...) contrôlant des dizaines, des centaines, voire des milliers de visiteurs par jour dans des conditions douteuses : pas de gants, pas de visière, un simple masque souvent souillé par plusieurs heures d’haleine baveuse, des personnes qui à chaque souffle expectorent potentiellement un tsunami de virus mortels.
 
Pour un Pass sanitaire du vivre-ensemble inclusif
 
Alors, qu’attendons-nous pour sauver encore davantage de vies ? Chacun est libre de télécharger l’application officielle « TousAntiCovid Verif » pour Android ou pour iPhone et ainsi, de participer à l’effort national de retour à la liberté, en vérifiant l’état sérologique de la personne qui veut vérifier le sien. N’est-ce pas là une opportunité merveilleuse de réunir les Français dans un grand projet de santé fraternel tourné vers l’avenir ? Et si la loi relative à l'extension du Pass limite théoriquement l'usage de l'application « TousAntiCovid Verif » aux seuls « professionnels habilités », il serait fort étonnant de s'en voir reprocher un usage citoyen à vertu sanitaire. Il s'agit, rappelons-le encore, de sauver des vies, et d'abord la sienne.
 
Et puis, à y penser, c’est aussi une question de politesse, le chien qui veut renifler le postérieur de son collègue doit bien lui laisser l'accès à son propre postérieur. La solidarité, le vivre-ensemble, l’inclusivité, rien de plus.
 
Retissons les liens qui unissent les Français ; et pour le bien commun, exigeons le QR Code de ceux qui exigent le nôtre. 

Auteur(s): Erwan Lubovski, pour FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un abyme de bienveillance

Newsletter


Fil d'actualités Opinions




Commentaires

-

Je m'abonne à la Newsletter FranceSoir