Quatre pistes de sujets pour Gilles Bouleau et TF1...

Quatre pistes de sujets pour Gilles Bouleau et TF1...

Publié le 25/08/2021 à 20:23
FS
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Alain Tranchant, pour FranceSoir

Cet espace d’opinion permet la libre expression des idées et d’engendrer le débat. Les articles et vidéos publiés dans cette rubrique peuvent parfois ne pas faire consensus, en savoir plus

-A +A

CHRONIQUE - À l'occasion du journal de 20 heures de TF1 du 23 août, Gilles Bouleau a consacré quelques minutes à la pandémie de Covid-19, avant de traiter la situation en Islande dans une rubrique dénommée "Le vérificateur". Ce qui est déjà, en soi, tout un programme.

En l'occurrence, les téléspectatrices et téléspectateurs étaient dûment informé(e)s que ce voyage en Islande avait pour but de vérifier les propos tenus en France, dans les cercles qualifiés de "complotistes" ou - pire encore - de "conspirationnistes", sur l'efficacité plus que relative de la vaccination dans les Etats qui ont massivement utilisé ces produits en phase expérimentale. 

Voir aussi : Covid : L'Islande envisage-t-elle de renoncer à la stratégie de vaccination générale ?

Si TF1 est en mal d'imagination pour alimenter son "Vérificateur", voilà quelques sujets sur lesquels la lanterne des Français pourrait utilement être éclairée :

Premier sujet : le déferlement des cas de Covid-19 en France au mois d'août

Sur France Info, le 12 juillet dernier, immédiatement après l'intervention "historique" de M. Macron, le service après-vente était assuré par le professeur Deray, qui lançait sur la place publique un chiffre catastrophique : 50 000 contaminations au variant delta par jour, dès le mois d'août, ce qui justifiait l'alarme du Président et l'atteinte aux libertés fondamentales par la mise en place du pass sanitaire.

En cette fin août, on sait ce qu'il en a été réellement : environ 30 000 cas une journée ou deux, de l'ordre de 20 000 actuellement. 

Le journal de TF1 pourrait-il nous confirmer ces éléments, et demander à M. Deray où il puisait ses pronostics et dans quel but il livrait des prévisions aussi noires ?

Deuxième sujet : la mortalité Covid-19 dans les Ehpad

Selon certaines sources, la publication des chiffres de la mortalité due au Covid-19 dans les maisons de retraite a été suspendue dès le lendemain de l'allocution présidentielle du 12 juillet.

Pourtant, la presse de province, sûrement mal intentionnée, fait état de foyers de contamination dans ces établissements où la quasi-totalité des résidents a "reçu" la double injection. 

Sur ce même sujet des Ehpad, le traitement précoce de la maladie a donné des résultats plus que probants à Marseille, où la mortalité dans ces établissements a été divisée par deux lorsque les patients étaient pris en charge par les équipes du professeur Raoult.

Peut-on suggérer à TF1 d'envoyer ses vérificateurs à Marseille, et d'en profiter pour procéder à une interview du professeur Raoult. Ses résultats, les meilleurs au monde ! ne méritent-ils pas un passage au 20 heures, quitte à fâcher -pour une fois- les excellences qui nous gouvernent ?

Troisième sujet : la mortalité Covid-19 aux Royaume Uni

Il est acquis que la Grande-Bretagne figure dans la liste des pays qui ont le plus, et le plus vite, vacciné la population. 

Des chiffres viennent de paraître sur la mortalité liée au variant delta au Royaume-Uni entre le 1er février et le 2 août. Sur 742 personnes emportées par le variant indien, les deux tiers étaient vaccinés (402 entièrement vaccinés, 79 avaient reçu une seule dose).

Est-ce que TF1 pourrait dépêcher une équipe à Londres pour vérifier que, là encore, il ne s'agit pas de ragots colportés par quelques Gaulois réfractaires, qui passent leur temps à ourdir des complots pour saper le moral du peuple français, et lui enlever cette belle confiance dans les miracles engendrés par la vaccination ?

Quatrième sujet : les décès et les dégâts liés à... la vaccination

Dans le courant du mois d'août, le chiffre de 21 302 décès intervenus en Europe à la suite, et à cause, de la vaccination, a été rendu public.

21 302 morts du vaccin dans une Union européenne de 447 millions d'habitants, c'est pour ainsi dire 5 fois les 4 440 morts du coronavirus dans cinq Etats d'Asie totalisant 192 millions d'habitants :  Corée du Sud, Singapour, Taïwan, Hong Kong et Vietnam. C'est beaucoup ! Beaucoup trop ! Et à cela, il faut ajouter des effets indésirables plus que graves, comme des AVC.

Si l'on accorde crédit à un éminent scientifique américain, une vaccination est habituellement arrêtée dès l'apparition de 20 à 25 décès. 

Dans le souci de contribuer à une information objective, surtout au moment où l'on s'apprête à étendre ces injections aux enfants et adolescents, est-ce que la chaîne privée pourrait organiser un débat où toutes les opinions pourraient s'exprimer, en particulier sur les traitements (hydroxychloroquine, ivermectine ...) qui devraient aujourd'hui prendre le relais d'un "tout vaccin" qui révèle ses limites, ainsi que ses dangers, et qui n'apportera pas l'immunité collective, peu de scientifiques le contestent maintenant ?

Auteur(s): Alain Tranchant, pour FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Quatre colonnes pour la une !

Newsletter


Fil d'actualités Opinions




Commentaires

-

Je m'abonne à la Newsletter FranceSoir