Très cher Le Monde ! Courrier d'un ancien lecteur de Le Monde

Très cher Le Monde ! Courrier d'un ancien lecteur de Le Monde

Publié le 04/01/2021 à 10:23 - Mise à jour à 10:25
Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir

Cet espace d’opinion permet la libre expression des idées et d’engendrer le débat. Les articles et vidéos publiés dans cette rubrique peuvent parfois ne pas faire consensus, en savoir plus

-A +A

Tribune : L'année 2020 aura été marquée par une correspondance soutenue... mais malheureusement unilatérale entre nous (dont je vous joins pour rappel quelques copies en fin de message).

En effet, j'ai très régulièrement écrit à cette adresse mediateur@lemonde.fr (pourtant mentionnée sur votre site internet comme devant être utilisée pour " les messages qui concernent votre relation au journal et votre sentiment quant au traitement général de l'information") mais sans jamais recevoir de votre part ne serait-ce qu'un accusé de réception à mes demandes insistantes. A se demander donc à quoi peut bien servir une telle adresse si ce n'est de voie sans issue sciemment mise en place pour perdre dans les oubliettes les questions de lecteurs !

En 2020, je passais donc par plusieurs états, initialement amoureux sincère, fidèle lecteur de vos pages depuis plusieurs années, puis amoureux éconduit ne recevant aucune réponse à ses missives, enfin amoureux totalement déçu, comprenant que vous ne les lisiez jamais ! Maintenant vous pourrez définitivement me compter au nombre de vos ex(lecteurs) qui en plus, je dois l'avouer, a viré complotiste ! (je me trouve d'ailleurs chaque jour saisi de nouveaux complots à débusquer, d'ailleurs je viens à l'instant de me découvrir complotiste de la boite mail mediateur@lemonde.fr créée de toutes pièces pour perdre la colère des lecteurs dans les oubliettes, un complot du Monde donc forcément Mondial...).

Avant de partir (ultime espoir désespéré d'être enfin considéré) je tenais à commenter votre article du jour « Mes enfants ne passeront pas Noël avec mamie, qui est embrigadée » : les fêtes de fin d'année à l'épreuve du complotisme dans lequel vous inventoriez certains symptômes récurrents du complotisme, qui divisent les familles en cette période de fêtes, parmi lesquels :

- les « nouveaux complotistes » ... sont tous issus d'un milieu favorisé, et ... sont « très cultivés » 

- ils ne font plus confiance aux réseaux habituels 

- « Ça touche des personnes qui étaient hermétiques à tout ça avant »

Je voulais vous confirmer que je me reconnais là en tous points car tout d'abord je suis issu d'une famille de 6 enfants dont 4 présentent depuis cette année des symptômes de complotisme aigu, j'ai fait des études en grandes écoles (bac+7), je ne fais depuis peu plus beaucoup confiance aux médias dits "mainstream", peut-être du fait qu'ils ne sont plus totalement indépendants depuis qu'ils sont aux mains d'oligarques (c'est juste une hypothèse pas un complot !) et je leur préfère désormais certains médias à petits budgets réellement indépendants et non subventionnés, et enfin que j'étais plutôt hermétique jusqu'à présent aux théories du complot en tous genres.

Pour ma part, d'après vos critères, j'ai donc développé une forme assez sévère de complotisme, notamment le variant très répandu "Anti-Anti-HCQ" qui me porte à croire qu'il existerait un traitement efficace au stade précoce de la maladie Covid19 à base d'hydroxychloroquine associé avec un antibiotique azithromycine, qui (aurait pu) pourrait éviter des hospitalisations et des morts dans notre pays si sa prescription n'était pas interdite. Cette rumeur, relayée par de très nombreuses publications scientifiques récentes (dont vous vous gardez bien de parler) a été diffusée, entre autres, depuis de nombreux mois par un scientifique français de renommée internationale, le professeur Didier Raoult, aujourd'hui accusé de charlatanisme (cette information-là vous ne l'avez pas loupée et l'avez même très rapidement relayée !). Ce variant semble très contagieux puisque même les institutions ne semblent pas à l'abri, tel ce pauvre Conseil d'état italien, gravement atteint de complotisme au stade critique, qui a dernièrement ré-autorisé les médecins à prescrire l'HCQ contre la Covid19 (information que vous avez par contre omis de relayer dans vos colonnes, simple oubli ou symptôme d'anti-complotisme primaire aigu ?).

Malgré tous ces symptômes, je ne me sens pourtant pas souffrant, et tout à fait apte intellectuellement à croiser mes sources d'information et poser certaines questions qui me semblent légitimes. En somme le "doute m'habite" comme disait Pierre Desproges, et que je sache il ne s'agit pas d'une maladie !

Le doute m'habite donc, je reconnais être atteint de "doutemhabitisme" mais en cela rien de nouveau, j'ai suivi un cursus scientifique qui m'a permis d'exercer et d'améliorer ce qu'on m'a toujours expliqué être une faculté et non une tare. Et j'en arrive à me demander, à la lecture de votre article, lesquels des complotistes ou des anti-complotistes peuvent être considérés comme vraiment malades ? (il faudrait lancer une étude randomisée...) Si tant de personnes semblent aujourd'hui être touchées par ce soi-disant mal, comme vous le remarquez vous-mêmes dans cet article, il faut peut-être se poser certaines (bonnes) questions, par exemple s'interroger sur la validité de vos critères et des résultats des tests positifs au complotisme, avec le risque qu'il y ait potentiellement énormément de faux positifs, comme cela semble être le cas également pour les tests PCR pour la Covid19, selon une rumeur là encore bien répandue (autre complot dont semble-t-il vous commencez à vous faire l'écho, seriez-vous finalement atteint vous aussi sans le savoir ?).

Une solution qui pourrait permettre de rétablir une situation saine serait l'application d'un traitement simple et peu coûteux : que les médias mainstream recommencent à publier une pluralité d'informations, laissent de la place à l'expression d'opinions divergentes, fussent-elles partiellement exactes, n'acceptent plus de passer sous silence des informations importantes quand bien même elles ne vont pas dans le sens de ce qu'il faudrait dire ou croire (comme par exemple la décision du 11 décembre du Conseil d'état italien sur l'HCQ), qu'ils relayent régulièrement et objectivement toutes les publications scientifiques faisant état de l'avancée de la recherche, pour les vaccins comme pour les traitements préventifs ou curatifs potentiels contre la Covid19, considérant que ni les uns ni les autres n'ont encore fait totalement leurs preuves.

Je pense qu'un tel traitement pourrait amener rapidement bon nombre de guérisons, dans les deux camps, complotistes et anti-complotistes, alors pourquoi ne pas l'essayer sans plus tarder ?

En souvenir des bons moments, et sans rancune, je vous souhaite mes meilleurs voeux!

Votre ex,

D. Charignon

 

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le Monde

Newsletter


Fil d'actualités Opinions




Commentaires

-

Je m'abonne à la Newsletter FranceSoir