Femme de député ou assistante parlementaire? La réalité de l'emploi de l'épouse du député LR Philippe Cochet mise en doute

Femme de député ou assistante parlementaire? La réalité de l'emploi de l'épouse du député LR Philippe Cochet mise en doute

Publié le 21/02/2017 à 16:09 - Mise à jour à 17:02
© BERTRAND GUAY / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): ET
-A +A

Depuis 2002, Laëtitia Cochet est l'assistante parlementaire de son mari Philippe, député-maire Les Républicains de Caluire-et-Cuire dans le Rhône. Une enquête révèle ce mardi le "travail nébuleux" de la supposée collaboratrice.

Depuis 2002, le député-maire de Caluire-et-Cuire (Rhône) étiqueté LR Philippe Cochet déclare employer sa femme Laetitia comme attachée parlementaire. Une fonction qu'une enquête menée par France Info et Lyon Capitale, et publiée ce mardi 21, met en doute. Plusieurs personnes auraient ainsi assuré n'avoir jamais vu Laëtitia Cochet travailler pour son mari...

Employer des parents proches n'est pas illégal au parlement: en 2014, 115 députés salariaient un membre de leur famille selon une enquête de Médiapart. Néanmoins le PenelopeGate a éveillé les soupçons autour de la classe politique. Lyon Capitale et France Info se sont ainsi penchés sur le cas du député du sud.

"Je n'ai jamais vu madame Cochet prendre un ordinateur, utiliser les contacts, écrire des mails ou des courriers à des élus", a affirmé Maud Guerrini qui a pourtant été l'assistante parlementaire de Philippe Cochet pendant deux années à partir d'octobre 2003. "Pour moi elle était femme de député, je l'ai toujours connue comme ça".

Même écho du côté d'un militant LR habitué de la permanence dans les années 2000: "je ne l'ai jamais vue à la permanence", ou encore d'un ancien stagiaire du député. Une ex-employée explique "pendant mes heures de travail, je n'avais affaire à elle qu'occasionnellement, pour la logistique".

Laëtitia Cochet elle, assure qu'elle est bien assistante parlementaire "je m'organise comme je veux: je ne pointe pas. Je n'ai pas de poste de travail fixe et je ne suis pas toute la journée devant un ordinateur".

Et en effet, dans la dernière déclaration de Philippe Cochet à la Haute autorité de la transparence à la vie publique (HATVP) en 2014, Laëtitia Cochet faisait bien partie des collaborateurs parlementaires du député. Mais entre 2006 et 2014, le nom de sa femme n'est inscrit nulle part.

Le couple se défend de fraude: même si le travail d'un attaché parlementaire est difficile à définir, Laëtitia Cochet a bel et bien travaillé en tant que collaboratrice. Ils mettent alors en avant leur "complémentarité". Le député de la cinquième circonscription du Rhône décrit même le travail de sa femme: "elle commence très tôt et finit très tard. Elle a un rôle très polyvalent. Il n'y a pas de fiche de poste arrêtée".

Elle, ne se considère pas comme une "collaboratrice classique" mais plutôt comme "une petite main".

Malgré tous les éléments exposés par les journalistes, les deux époux ont assuré que l'emploi de Laetitia Cochet était bien réel sans pour autant préciser le montant du salaire de la collaboratrice. Mr Cochet a aussi précisé qu'il n'utilisait "pas toute l'enveloppe de (son) crédit collaborateur": il reverse donc de l'argent à l'Assemblée Nationale.

Auteur(s): ET

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




D'après une enquête Médiapart de 2014, 115 députés emploient un membre de leur famille.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-