Abolition de l'esclavage: Hollande annonce la création d'une fondation "pour la mémoire"

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Abolition de l'esclavage: Hollande annonce la création d'une fondation "pour la mémoire"

Publié le 10/05/2016 à 14:47 - Mise à jour à 14:48
©Capture d'écran BFMTV
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

François Hollande a annoncé ce mardi, à l'occasion de la journée de commémoration de l'abolition de l'esclavage, la création prochaine d'une "fondation pour la mémoire de l'esclavage, de la traite et des abolitions".

François Hollande a annoncé la création, "avant la fin de l'année", d'une "fondation pour la mémoire de l'esclavage, de la traite et des abolitions", ce mardi 10 à l'occasion de la journée commémorative de l'abolition de l'esclavage qui coïncide cette année avec les 15 ans de la loi Taubira.

Cette fondation "sera une source de promotion des valeurs de liberté, d'égalité, de tolérance" et "diffusera la connaissance de l'esclavage, de la traite mais aussi tout le combat des abolitionnistes", a-t-il ajouté, en précisant qu'elle réfléchirait aussi "à l'édification d'un mémorial aux esclaves et d'un lieu muséographique". Votée il y a quinze ans, la loi Taubira reconnaît la traite négrière et l'esclavage comme des crimes contre l'Humanité.

Le président a répondu ce mardi à une demande de longue date des associations antiracistes notamment. Lundi 9 encore, SOS Racisme, le Cran, la Licra et le Crif avaient appelé le chef de l'Etat à créer un "musée de l'esclavage" en métropole, alors que le seul lieu de ce type est pour l'heure en Guadeloupe.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Cette fondation "sera une source de promotion des valeurs de liberté, d'égalité, de tolérance", a déclaré le président de la République.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-