Abstention et participation électorale : l'Assemblée nationale invite les Français à s'exprimer

Abstention et participation électorale : l'Assemblée nationale invite les Français à s'exprimer

Publié le 02/10/2021 à 11:21
F.Froger / D6 - Pixabay
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Alors que les récentes élections régionales ont été marquées par un taux d'abstention record, estimé à plus de 65 %, et à l'approche des élections présidentielles de 2022, l'Assemblée nationale se pose des questions, proposant aux Français d'y répondre.

Aussi, sur la proposition de Richard Ferrand, la "mission d’information visant à identifier les ressorts de l’abstention et les mesures permettant de renforcer la participation électorale", elle-même créée le 29 juin dernier, ouvre une consultation destinée aux citoyens. Cette dernière prend la forme d'un questionnaire de 25 questions et sera ouverte jusqu'au 31 octobre.

Retrouvez le questionnaire sur le site de l'Assemblée nationale

Il est expliqué que la consultation est divisée en trois axes : le comportement électoral, et les raisons de l’abstention ; les mesures pouvant être prises pour améliorer la participation électorale ; le rapport à la chose publique.

Outre les questions habituelles auxquelles nous pouvons naturellement nous attendre, il faut souligner que l'Assemblée s'intéresse par exemple à la question du vote blanc, allant même jusqu'à considérer qu'il puisse mener à une "invalidation de l'élection". Aussi, l'on peut aussi voir apparaître : le "vote obligatoire" ; le "vote à partir de 16 ans" ; le "vote électronique" ; le "vote à distance" ; le "vote par anticipation". Autant de questions qui risquent de sérieusement redessiner les contours des prochaines élections.

Plus généralement, après des mois de bouleversement, l'Assemblée sonde finalement l'opinion quant au débat public et à la santé démocratique du pays.

Il est précisé que la mission rendra ses conclusions avant la fin de l'automne 2021, promettant que les résultats "seront rendus publics à l’issue de leur analyse". Par ailleurs, " l’intégralité des réponses anonymisées seront publiées sur la plateforme open data de l’Assemblée nationale dans un format ouvert et librement réutilisable".

Si tout ceci prend la forme d'un sursaut participatif et démocratique, il n'est nulle part promis que les résultats seront écoutés. D'autant plus que ce genre de consultation, issue directement de l'Assemblée, n'aura probablement pour répondants que des personnes qui votent déjà. Une mission noble mais naïve ? Qui votera verra !

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Qui votera verra !

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-