Abstention: François de Rugy souhaite rendre le vote obligatoire

Abstention: François de Rugy souhaite rendre le vote obligatoire

Publié le 12/03/2015 à 20:14 - Mise à jour le 13/03/2015 à 10:38
©Guillaume Souvant/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): AZ
-A +A

Pour faire face à l'abstention de plus en plus importante lors des élections, François de Rugy, le coprésident du groupe écologiste à l'Assemblée nationale, souhaite rendre le vote obligatoire à chaque élection, sous peine d'amende.

Alors que l'abstention pour les élections départementales risque d'être très importante selon plusieurs sondages, les écologiques, représentés par François de Rugy, ont décidé de réagir. Le coprésident du groupe écologiste à l'Assemblée nationale déposera "cette semaine" une proposition de loi pour rendre le vote obligatoire. "Si on veut que le suffrage soit vraiment universel (…), il faut rendre le vote obligatoire. La République, ce sont des droits, ce sont des devoirs", s'est justifié François de Rugy,

Mais l'élu souhaite aller encore plus loin dans son initiative en sanctionnant les contrevenants. La proposition de loi qu'il s'apprête à déposer dans les prochains jours comprend ainsi une amende de 35 euros pour ceux qui ne se rendraient pas aux urnes. L'élu a néanmoins précisé qu'elle pourrait être minorée à 22 euros. "Il ne s'agit pas de créer une nouvelle taxe, mais juste de dissuader l'abstention. Comme les impôts, le vote, c'est la participation à la vie collective", a-t-il déclaré dans une interview accordée ce jeudi au Parisien/Aujourd'hui en France.

Malgré tout, cette proposition de loi ne remporte pas tous les suffrages. Pour Bernard Accoyer, député UMP et ancien président de l'Assemblée nationale, il faudrait avant tout essayer de comprendre la raison de l'abstention d'une majorité de Français au lieu de les contraindre à voter. "C'est une erreur de s'en prendre aux électeurs, plutôt que de faire nous-mêmes un examen de conscience, pour savoir comment motiver nos compatriotes afin qu'ils aient envie de voter", a-t-il ainsi déclaré.

Même son de cloche pour Gérard Larcher, le président UMP du Sénat. "Naturellement, il faut encourager le vote. Mais casser le thermomètre ne révèlera pas une situation améliorée", a-t-il estimé, regrettant toutefois la forte abstention (plus de 50%) annoncée pour les élections départementales qui auront lieux les 22 et 29 mars.

Si en France le vote n'est pas obligatoire, se rendre aux urnes est, dans plusieurs pays comme la Belgique, le Luxembourg ou l'Australie, un acte contraint par la loi, sous peine de sanctions.

 

 

 

Auteur(s): AZ

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




François de Rugy souhaite rendre le vote obligatoire sous peine d'amende.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-