Accord sur le climat: le projet de loi de ratification présenté le 9 mars

Accord sur le climat: le projet de loi de ratification présenté le 9 mars

Publié le 28/02/2016 à 18:12 - Mise à jour à 18:20
©Witt/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Le projet de loi de ratification par la France de l'accord de Paris, adopté à l'unanimité en décembre 2015 à l'issue de la COP21, sera soumis le 9 mars au Conseil des ministres, a annoncé ce dimanche Ségolène Royal. Au total, 55 pays doivent le ratifier pour qu'il entre en vigueur comme prévu à compter de 2020.

Le projet de loi de ratification par la France de l'accord de Paris, scellé le 12 décembre à la COP21, la conférence de l'ONU sur le climat, sera soumis le 9 mars au Conseil des ministres, a annoncé ce dimanche 28 Ségolène Royal.

"Je présente la loi de ratification de l'accord de Paris le 9 mars en Conseil des ministres", a déclaré sur France3 la ministre de l'Environnement et de l'Energie, qui a succédé à Laurent Fabius à la tête de la COP jusqu'à la prochaine conférence fin 2016 à Marrakech (Maroc). "Je vais dire à tous mes collègues européens qui se réunissent le 4 mars (réunion des ministres de l'Environnement) de faire la même chose, ce serait formidable", a ajouté Ségolène Royal.

L'accord de Paris a été approuvé à la COP21, mais les pays doivent maintenant le ratifier pour qu'il entre en vigueur comme prévu à compter de 2020. Pour entrer en vigueur, il faut que 55 pays représentant 55% des émissions mondiales de gaz à effet de serre le ratifient. Une séance officielle de signature de cet accord est par ailleurs prévue à New-York le 22 avril à l'ONU. "C'est mon rôle de dire aux chefs d'Etat et de gouvernement de tous les pays +venez à New York+ car la dynamique de l'accord de Paris doit se transformer en action", a commenté la ministre.

Si l'accord de Paris n'entre en vigueur qu'en 2020, pour pouvoir atteindre les objectifs qu'il fixe, les pays vont devoir agir immédiatement pour limiter le réchauffement de la planète, notamment en privilégiant des infrastructures énergétiques non émettrices de CO2, en agissant contre la déforestation et en investissant dans l'efficacité énergétique (bâtiments, transports, industrie). Les pays riches doivent aussi mobiliser les financements promis aux pays en développement pour leur donner accès à la fois à des infrastructures moins polluantes et pour les aider à s'adapter au changement climatique.

L'accord vise à limiter à terme le réchauffement de la planète en deçà de 2°C et si possible en deçà de 1,5° par rapport à l'ère pré-industrielle, ce qui au vu du réchauffement déjà enregistré est très ambitieux.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'accord de Paris a été approuvé à la COP21, mais les pays doivent maintenant le ratifier pour qu'il entre en vigueur comme prévu à compter de 2020.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-