Adrien Taquet, député LREM, veut délocaliser l'Assemblée nationale à Marseille

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Adrien Taquet, député LREM, veut délocaliser l'Assemblée nationale à Marseille

Publié le 13/11/2017 à 17:44 - Mise à jour à 17:57
© Lionel BONAVENTURE / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Adrien Taquet a détaillé plusieurs propositions surprenantes de réforme de l'Assemblée nationale. Le député LREM des Hauts-de-Seine propose ainsi de délocaliser le Palais-Boubon à Marseille ou de le dématérialiser.

L'idée peut paraître saugrenue mais elle est tout à fait authentique et argumentée. Adrien Taquet, député LREM des Hauts-de-Seine, a publié un texte en ce sens dans le Huffington Post, en partenariat avec la Fondation Jean Jaurès, think tank proche du Parti socialiste, proposant de délocaliser l'Assemblée nationale à Marseille dans les Bouches-du-Rhône.

Et le député de la majorité ne manque pas d'argument pour justifier sa position, volontiers  "provocante", comme il l'explique. "Dans un pays centralisé comme le nôtre où le fossé semble irrémédiablement se creuser entre les citoyens et leurs représentants, à une époque comme la nôtre où le virtuel redéfinit un peu plus chaque jour la notion même +d'être ensemble+, la question mérite d'être posée. Alors quoi?! Faut-il raser le Palais Bourbon?.

Dans ce dernier, "le confort remonte au XIXe siècle, la connectivité au XXe", explique l'élu LREM.  Et de poursuivre: "Sous les toits, des cages à lapin pour bureaux (...), des espaces dédiés au travail collectif peu nombreux, qui favorisent davantage la déprime que le partage; un hémicycle fortement déconseillé à toute personne mesurant plus d'un mètre soixante-quinze".

"Libérons-nous de cette contrainte pour imaginer l'Assemblée de demain", propose donc le "marcheur" suggérant, "pourquoi ne pas imaginer siéger une fois par mois loin de Paris". Et même, "pourquoi ne pas faire de Marseille la nouvelle capitale législative?".

"L'Assemblée de demain n'aura peut-être plus aucune réalité physique. Chaque député accédera, via une interface, à un Parlement virtuel où chacun de ses collègues apparaîtra à l'écran, débattant mais à distance", avance plus loin Adrien Taquet. "Un débat nécessite un éclaircissement ? Un expert sera auditionné instantanément en ligne, un ministre sera interpellé directement de son bureau", dépeint-il.

Quant au Palais Bourbon, il pourrait selon lui être transformé en "une maison de la démocratie, vivante et ouverte à tous".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Adrien Taquet veut réformer l'Assemblée nationale.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-