Affaire Bruno Le Roux: le parquet national financier a ouvert une enquête préliminaire

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Affaire Bruno Le Roux: le parquet national financier a ouvert une enquête préliminaire

Publié le 21/03/2017 à 16:04 - Mise à jour à 16:16
© TIZIANA FABI / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Une enquête préliminaire a été ouverte ce mardi par le parquet national financier à propos de l'emploi des deux filles du ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux comme collaboratrices parlementaires.

Ce mardi 21 en début d'après-midi le parquet national financier a annoncé l'ouverture d'une enquête préliminaire concernant Bruno Le Roux et l'emploi des membres de sa famille à l'Assemblée nationale. Ce dernier a d'ailleurs avoué lundi 20 dans la soirée, avoir embauché ses filles dès l'âge de 15 et 16 ans.

Attendu à Matignon dans l'après-midi, le ministre de l'Intérieur doit s'expliquer avec le Premier ministre Bernard Cazeneuve à propos de l'emploi de ses deux filles en tant que collaboratrices parlementaires. Agées de 20 et 23 ans, elles ont été employés entre 2009 et 2016 à travers 24 contrats et ont touchés 55.000 euros, a révélé l'émission Quotidien sur TMC.

A gauche comme à droite les langues se sont déliées et certaines ont jugé l'affaire "inacceptable", comme la maire PS  de Nantes Johanna Rolland sur France Bleu Loire Océan. Mais Bruno Le Roux peut aussi compter sur quelques soutiens comme Jean Christophe Cambadélis qui s'est montré pragmatique.

Invité sur RTL ce matin, le Premier secrétaire du PS a pris la défense du ministre de l'Intérieur. "Bruno Le Roux n'est pas candidat à l'élection présidentielle, il fait très bien son travail, je ne vois pas en quoi aujourd'hui, il devrait se mettre en retrait", s'est-il exprimé avant d'ajouter: "ne faisons pas démissionner les gens à partir d'un soupçon. A partir du moment où il y a des preuves, oui (...) quand l’affaire Penelope Fillon a débuté, j’ai dit que le problème n’était pas d’embaucher des proches mais de savoir s’ils avaient travaillé. La question essentielle est de savoir si elles ont travaillé".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Agées de 20 et 23 ans, les filles de Bruno Le Roux ont été employées entre 2009 et 2016 à travers 24 contrats et ont touchés 55.000 euros.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-