Affiches de prévention contre le sida: Touraine exprime son "indignation" face aux réactions de certains élus

Affiches de prévention contre le sida: Touraine exprime son "indignation" face aux réactions de certains élus

Publié le 23/11/2016 à 18:15
©Lilian Auffret/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Suite à la demande de certains élus de retirer les affiches d'une campagne de prévention du sida montrant des homosexuels, Marisol Touraine a fustigé ce mercredi des comportements dignes "d'un ordre réactionnaire d'un autre âge". Pour la ministre de la Santé, il faut dire "non à l'homophobie, oui à la tolérance".

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a fustigé ce mercredi 23 à l'Assemblée nationale des comportements dignes "d'un ordre réactionnaire d'un autre âge", après la demande d'élus de retirer les affiches d'une campagne de prévention du sida montrant des homosexuels. "Je veux vous dire mon indignation, ma colère face aux réactions de certains élus sur la campagne de prévention du sida, comme si la santé publique devait devenir prisonnière, otage, d'un ordre réactionnaire d'un autre âge et d'un autre temps", a déclaré Mme Touraine.

"Nous devons dire non à l'homophobie, oui à la tolérance, oui à une société de liberté, de respect, de bienveillance", a-t-elle poursuivi, dénonçant sans la nommer les propos d'Isabelle Le Callennec, députée LR et soutien de François Fillon.

Mardi, la députée avait estimé que la campagne gouvernementale était "très suggestive". Interrogée sur le "message" véhiculé, Mme Le Callennec avait sous-entendu qu'il incitait à l'homosexualité. "En tout cas les gens qui nous appellent, c'est les remarques qu'ils font, il faut les entendre", avait-elle dit. "Comment s'étonner que se déversent sur les réseaux sociaux des torrents de haine", a répondu mercredi Mme Touraine.

Une dizaine de villes sur les 130 où la campagne est diffusée ont demandé le retrait des affiches. En réaction, la ministre de la Santé a annoncé saisir la justice administrative, "après la censure par certains maires de la campagne de prévention du VIH"

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




"Je veux vous dire mon indignation, ma colère face aux réactions de certains élus sur la campagne de prévention du sida", a déclaré Marisol Touraine.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-