Affiches polémiques à Béziers: Rossignol dénonce Ménard le "récidiviste"

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Affiches polémiques à Béziers: Rossignol dénonce Ménard le "récidiviste"

Publié le 12/12/2017 à 12:15 - Mise à jour à 12:24
© SYLVAIN THOMAS / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Laurence Rossignol a dénoncé ce mardi la récidive de Robert Ménard, maire de Béziers, en matière de provocation. Cela suite à la publication d'une affiche montrant une femme ligotée sur le point d'être écrasée par un train. Pour l'ancienne ministre, Robert Ménard a "toujours les mêmes cibles: les femmes ou les migrants".

La polémique sur la campagne d'affichage de Robert Ménard, maire de Béziers, se poursuit ce mardi 12 via le duel entre l'élu et l'ancienne ministre des Droits des femmes Laurence Rossignol.

Celle-ci, comme d'autres, avait en effet dénoncé la plus polémique des affiches en question, qui montre une jeune femme ligotée sur des rails hurler  à l'approche d'un train à vapeur: "avec le TGV, elle aurait moins souffert", est-il écrit en légende.

Voir: Ménard - ses affiches en faveur du TGV Occitanie font scandale

Laurence Rossignol, particulièrement engagée sur la question de la violence faite aux femmes, s'était indignée lundi 11 en raison de la proximité avec un fait divers tragique survenu en juin dernier dans l’Eure-et-Loire. Un homme avait tué sa compagne de 34 ans en l'attachant sur les voies à l'approche d'un train, avant de se suicider. "J'ai déposé plainte auprès du Procureur de Béziers pour demander le retrait des affiches ainsi que des poursuites contre les auteurs", a prévenu la sénatrice de l'Oise.

Robert Ménard a répliqué en expliquant qu'il n'avait pas connaissance de cette tragique histoire. Ce serait donc son adversaire qui instrumentaliserait le drame. Pour lui, l'affiche fait référence à "l'univers du Western".

Des explications qui n'ont absolument pas convaincu Laurence Rossignol qui a ce mardi sur BFMTV accusé Robert Ménard d'avoir "tué une deuxième fois" la victime. Et d'appuyer son propos en taclant un"récidiviste en matière de campagne de communication. Il a d'ailleurs toujours les mêmes cibles: les femmes ou les migrants. Il essaie de réveiller les vieux mauvais réflexes de la société".

Voir: Béziers -Ménard crée une nouvelle polémique avec une affiche

Robert Ménard avait en effet déjà créé la polémique avec une affiche mettant en scène l'arrivée des migrants dans le centre ville de Béziers. Une autre campagne avait illustré la baisse des aides de l'état aux collectivités par une homme en train d'étrangler une femme. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Pour Laurence Rossignol, Robert Ménard est un "récidiviste en matière de campagne de communication".

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-