Agacé par le succès de son livre à l'Elysée, Edouard Louis répond violemment à Emmanuel Macron

Agacé par le succès de son livre à l'Elysée, Edouard Louis répond violemment à Emmanuel Macron

Publié le 07/06/2018 à 12:16 - Mise à jour à 12:23
©Joël Saget/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

L'écrivain Edouard Louis s'est emporté contre Emmanuel Macron mercredi. Il a en effet appris que son livre, "Qui a tué mon père", rencontrait un franc succès à l'Elysée. L'ouvrage est un texte à charge contre les leaders politiques que l'auteur tient pour responsables des malheurs de son père.

Il n'est pas content et il l'a fait savoir. Edouard Louis a sèchement répondu à Emmanuel Macron mercredi après qu'un article de L'Opinion a révélé que son livre Qui a tué mon père rencontrait un franc succès à l'Elysée.

Ce pamphlet politique accuse les responsables des trois quinquennats précédents (et celui en cours) d'avoir détruit le père de l'auteur, ouvrier en Picardie.

Mais le livre serait devenu en quelques semaines "le livre de chevet des conseillers élyséens".

A voir aussi: La politique de Macron "juste" pour trois Français sur dix seulement (sondage)

De quoi fortement agacer l'auteur qui accuse d'ailleurs Emmanuel Macron d'avoir enlevé "la nourriture de la bouche" de son père qui a déjà eu les intestins détruits par Jacques Chirac et Xavier Bertrand, le dos broyé par "Nicolas Sarkozy et son complice Martin Hirsh" et qui a été "asphyxié" par "Hollande, Valls et El Khomri".

Sur Twitter, mercredi, il s'est donc fendu d'un tweet assassin à l'encontre du président actuel.

"Emmanuel Macron, mon livre s'insurge contre ce que vous êtes et ce que vous faites. Abstenez-vous d’essayer de m’utiliser pour masquer la violence que vous incarnez et exercez. J’écris pour vous faire honte. J’écris pour donner des armes à celles et ceux qui vous combattent", a expliqué sans détour l'ancien élève de l'ENS.

Edouard Louis se dit opposé à la politique d'Emmanuel Macron. Le 9 mai dernier il expliquait que le président était "quelqu'un qui (détestait) les pauvres".

Pourtant les proches du président voient en lui un "macronien refoulé". Bruno Roger-Petit, conseiller du président, a ainsi expliqué: "Ce livre se voudrait une charge, mais en fait, il pose un diagnostic très macronien. Ce dont souffrent les habitants des quartiers populaires, c'est l'assignation à résidence. Le père d'Édouard Louis est enfermé dans sa condition d'ouvrier, il n'est pas émancipé", comme l'a souligné le Huffington Post.

Pas sûr qu'Edouard Louis apprécie à nouveau cette révélation.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Edouard Louis a répondu à Emmanuel Macron sur Twitter après avoir appris que son livre "Qui a tué mon père" rencontrait un franc succès à l'Elysée.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-