Agressions sexuelles et attouchements: 5 nouveaux témoignages contre Denis Baupin

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Agressions sexuelles et attouchements: 5 nouveaux témoignages contre Denis Baupin

Publié le 30/05/2016 à 15:21 - Mise à jour à 15:27
©Jacques Demarthon/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Cinq nouveaux témoignages à charge contre Denis Baupin sont publiés ce lundi par France Inter et Mediapart. Entre attouchements, harcèlement et même agressions sexuelles, ceux-ci sont accablants pour l'élu.

Invoquera-t-il de nouveau une forme de "complot" ou un "coup monté"? France Inter et Mediapart publient ce lundi 30 un total de cinq nouveaux témoignages contre le député écologiste Denis Baupin déjà éclaboussé par les révélations des mêmes médias. Entre SMS "déplacés", attouchements à caractère sexuel et véritables agressions sexuelles, les récits de ces victimes sont accablants pour l'élu.

Deux d'entre elles décrivent ainsi des assauts qu'on imagine violents. Geneviève Zdrojewski, alors employée au ministère de l'Ecologie, relate même deux agressions: "Une fois j’étais dans mon bureau (...). Monsieur Baupin est rentré (...) et s’est jeté sur moi. Donc je me suis mise à crier, il m’a dit +arrête de crier ta secrétaire va nous entendre+", avant de sortir, se souvient-elle. "Une deuxième fois il a essayé de m’agresser sexuellement dans les lavabos et là il m’a plaqué contre le mur, prise sur les seins et a essayé de m’embrasser".

La seconde, qui a souhaité conserver l'anonymat, décrit peu ou proue les mêmes faits. La scène commence lors d'un dîner informel entre membres du collège exécutif d'EELV, peu avant les élections européennes de 1999: "Denis Baupin s'est assis en face de moi. Il me faisait du pied. Il a même enlevé sa chaussure pour atteindre mon entrejambe". Puis, à la fin du repas, il a invoqué un prétexte pour qu'elle le suive dans son bureau. Là, "c'est une pieuvre qui m’a sauté dessus. Il a essayé de m’embrasser par tous les moyens. Je me suis débattue", raconte-t-elle, avant de s'enfuir, "affolée et échevelée". Un cadre de l'époque confirme l'avoir alors croisée "en pleurs".

D'agressions en attouchements, le récit des femmes accusant Denis Baupin suit le parcours de cet homme longtemps incontournable chez les Verts. Une communicante de la mairie de Paris se souvient ainsi d'un geste "déplacé" ("une caresse sur la nuque") de celui qui était alors adjoint au maire de Bertrand Delanoë, au début des années 2000. Une autre raconte une bise que Denis Baupin lui a faite "en appliquant sa main gauche sous mon sein droit", en 2012. Une dernière, jeune journaliste radio, se rappelle de SMS insistants, bien qu'ils n'étaient pas "sexuels".

Une nouvelle fois, Lénaig Bredoux et Cyril Graziani, qui ont enquêté sur l'affaire Baupin, ont tenté de rencontrer l'élu pour obtenir sa version des faits. Un rendez-vous a même été fixé, mais une fois sur place, l'avocat de Baupin a exigé des conditions que n'ont pu accepter les deux journalistes. L'interview a alors été annulée sans qu'ils aient pu voir le ténor déchu.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


"Il a essayé de m’agresser sexuellement dans les lavabos et là il m’a plaqué contre le mur, prise sur les seins et a essayé de m’embrasser", raconte une des témoins.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-