Agriculteurs: la FNSEA réclame 3 milliards d'euros pour relancer la compétitivité

Auteur(s)
B.A
Publié le 23 août 2015 - 20:05
Image
La route est bloquée.
Crédits
©Vincent Kessler/Reuters
Xavier Beulin réclame 3 milliards d'euros pour relancer la compétitivité de l'agriculture française.
©Vincent Kessler/Reuters
Pour le président de la FNSEA, il est encore possible de relancer la compétitivité de l'agriculture française et même de rattraper l'Allemagne d'ici 5 ans. Xavier Beulin a accordé une interview au "Journal du Dimanche" et exposé toutes les mesures qu'il attend pour régulariser la situation des agriculteurs.

La situation des agriculteurs va-t-elle enfin se régulariser ? Xavier Beulin, président de la FNSEA, rencontrera François Hollande, Manuel Valls et Stéphane Le Foll à l'Elysée lundi 24 août, afin de réfléchir à des solutions durables pour sauver l'agriculture française, avant le sommet des ministres de l'Agriculture européens qui aura lieu à Bruxelles, le 7 septembre prochain.

Dans une interview accordée au Journal du Dimanche (JDD), Xavier Beulin estime ce dimanche qu'il faudrait "investir 3 milliards d'euros sur 3 ans pour retrouver la compétitivité perdue" et que de ce fait, la France serait en mesure de rattraper l'Allemagne d'ici 5 ans. "Je propose aussi un moratoire d'un an sur les normes environnementales. Ainsi qu'une adaptation des règles fiscales aux aléas de l'agriculture", a-t-il précisé.

Selon le ministère de l'Agriculture, près de 10% des élevages, soit entre 22.000 et 25.000, sont au bord de la faillite. Selon Xavier Beulin, une exploitation disparait chaque jour, en raison des charges trop élevées et des prix du marché restés trop bas. "Il faut engager un vaste plan pour moderniser les bâtiments, automatiser les abattoirs, organiser les regroupements d'exploitations afin qu'elles soient plus productives" a-t-il indiqué.

Le président de la FNSEA demandera à l'Europe, lors du conseil européen extraordinaire des ministres de l'Agriculture, que "la Commission européenne accepte d'acheter du lait en poudre pour le stocker à un prix de 2,60 euros le litre contre 2,20 actuellement". Xavier Beulin insiste également sur la question de l'étiquetage, affirmant que l'Europe doit également "imposer la provenance des viandes sur les produits et les plats cuisinés". Une requête que Stéphane Le Foll semble avoir prise en compte, puisque le ministre de l'Agriculture rencontrera ses homologues espagnol, italien et portugais à Madrid le 28 août prochain, puis ses homologues allemand et polonais le 31 août.

Xavier Beulin a annoncé qu'une grande journée de mobilisation réunissant "les éleveurs, les cultivateurs de céréales, de fruits et légumes", aura lieu le 3 septembre à Paris. 

 

À LIRE AUSSI

Image
Deux porcs
Crise du porc: reprise des cotations avec un nouveau prix en dessous de 1,40 euro
Le marché du porc breton de Plérin a repris ce mardi matin à 11h après une semaine de fermeture et ce malgré l'absence des deux des principaux acheteurs. Le nouveau pr...
18 août 2015 - 20:55
Politique
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don