Animap, le site des commerçants qui ne demandent ni test ni vaccin

Animap, le site des commerçants qui ne demandent ni test ni vaccin

Publié le 03/05/2021 à 17:43 - Mise à jour le 04/05/2021 à 11:03
© DENIS CHARLET / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

En France, il existe désormais un annuaire réunissant des commerçants n’exigeant ni dépistage ni vaccination pour entrer dans leurs locaux. Appelé Animap, il répertorie déjà plus de 200 prestataires.

Un annuaire de 242 professionnels

Face au déploiement prochain d’un pass sanitaire pour accéder à certains lieux et événements, des professionnels s’organisent. En France, en Italie, en Autriche et en Suisse, ils sont désormais rassemblés sur un annuaire commun appelé Animap. Sa particularité ? Il répertorie les commerçants, les prestataires de services et les entreprises qui n’exigeront jamais de test de dépistage ou de certificat de vaccination pour accéder à leurs locaux.

« Il s’agit d’un répertoire d’industries et de produits, pour les entreprises de tous les secteurs, n’excluant personne, vacciné ou non, testé ou non, et qui permettent à tous d’accéder librement à leurs produits et services », peut-on lire sur le site. Pour l’heure, Animap répertorie 242 sociétés en France, et 3 000 dans les pays où le site est disponible. Les professionnels intéressés pour y voir figurer leur entreprise peuvent s’y enregistrer gratuitement.

Lutter contre la discrimination sanitaire

Dans son entretien accordé à la presse locale, Emmanuel Macron a esquissé les contours de ce pass sanitaire, déployé dans les prochaines semaines grâce à l’application AntiCovid. Pour limiter les contaminations, le chef de l’État souhaite en effet que les Français puissent présenter un test de dépistage négatif, un certificat de vaccination ou une preuve d’immunité au Covid-19. « Il ne saurait être obligatoire pour accéder aux lieux de la vie de tous les jours comme les restaurants, théâtres et cinémas, ou pour aller chez des amis », a affirmé le président de la République, qui souhaite toutefois qu’il soit systématisé « dans des lieux où se brassent les foules, comme les stades, festivals, foires ou expositions ».

Pour les fondateurs d’Animap, le pass sanitaire est responsable de « fractures de plus en plus profondes au sein de la population ». « Avec le passeport vaccinal prévu dans un avenir proche, seront désavantagées et exclues toutes les personnes qui ne veulent pas se faire injecter ce vaccin Covid-19 en phase expérimentale. La réponse à cet apartheid vaccinal imminent est Animap », écrivent-ils.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Une affiche "port du masque obligatoire"

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-