Anne Hidalgo annonce avoir subi des menaces de la part lobbies automobiles et diesel

Anne Hidalgo annonce avoir subi des menaces de la part lobbies automobiles et diesel

Publié le 28/08/2017 à 20:32 - Mise à jour à 20:37
© JAVIER SORIANO / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

La maire de Paris, la socialiste Anne Hidalgo, a confié ce lundi sur FranceInfo avoir été la cible de menaces. Les "lobbies" automobilistes et du diesel seraient venus jusque dans son bureau pour s'opposer à sa politique de réduction de la pollution dans la capitale.

 Anne Hidalgo, la maire de Paris (PS) a indiqué sur Franceinfo ce lundi 28 avoir été "menacée" par les "lobbies" automobilistes et du diesel. "Les lobbies automobiles, les lobbies du diesel (...) sont venus me menacer dans mon bureau, pour me dire +si vous n'arrêtez pas avec cette politique de lutte contre la pollution, on vous fera battre aux élections+", a déclaré la maire de Paris.

"J'ai entendu ça dans mon bureau, j'ai entendu ça dans mon bureau ! Et vous croyez que ça, ça va me faire fléchir alors qu'il y a des morts qui sont liées à la pollution ? Moi je ne vais pas fléchir", a-t-elle assuré au micro de la radio.

Droite dans ses bottes, Anne Hidalgo est restée sur sa ligne politique, en déclarant "la pollution, ça tue, ça tue on le sait". Ajoutant qu'elle souhaitait être "du bon côté de l'histoire", la maire de Paris a concédé que sa politique visant à réduire la circulation à l'intérieur de la capitale "ne pouvait pas plaire à tous le monde".

"Ce qui m’importe, c’est d’offrir une mobilité pour tous, y compris pour les gens de la métropole", a-t-elle poursuivi. Et d'ajouter: "La question des embouteillages existe depuis longtemps, Paris a pris du retard, car on n’avait pas les pouvoirs sur un certain nombre de voiries, que j’ai récupérés avec la loi sur le statut de Paris". 

Anne Hidalgo doit faire face à la publication d'un ouvrage sur sa personne et son travail à la mairie de Paris intitulé Notre-Drame de Paris (ed. Albin Michel) écrit par Airy Routier et Nadia Le Brun. Un livre que la maire de Paris dénonce "à charge". 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Droite dans ses bottes, Anne Hidalgo est restée sur sa ligne politique, en déclarant "la pollution, ça tue, ça tue on le sait".

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-