Anomalies de gestion à Levallois: "Fantasmagorique!", selon Patrick Balkany

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Anomalies de gestion à Levallois: "Fantasmagorique!", selon Patrick Balkany

Publié le 16/02/2016 à 09:05 - Mise à jour à 09:14
©Jacques Demarthon/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Alors que la chambre régionale des comptes a souligné des "anomalies de gestion" de 117 millions d'euros à Levallois-Perret, le maire de la ville Patrick Balkany a jugé ce chiffre de "fantasmagorique", lundi soir lors du conseil. Au grand dam des opposants municipaux.

Patrick Balkany, maire (Les Républicains) de Levallois-Perret, commune des Hauts-de-Seine dont des "anomalies de gestion" à hauteur de 117 millions d'euros ont été mises en exergue par la chambre régionale des comptes (CRC), a qualifié lundi 15 les assertions de la chambre de "fantasmagoriques", lors d'un conseil municipal.

"Je le dis haut et fort aux Levalloisiens: il n'y a pas d'anomalies", a-t-il lancé au cours d'une séance tour à tour ponctuée par des vivats ou les véhémentes protestations d'un public venu en masse. Evoquant "la disparition prétendue des comptes de la ville" de 117 millions d'euros, M. Balkany a qualifié l'estimation de "somme fantasmagorique". Il la détaille ainsi: "pour 90 millions, des restes à réaliser en recettes d'investissement; pour 27 millions, des écritures en attente de régularisation".

"Dans une même contorsion, additionner ces sommes semble d'une cohérence intellectuelle douteuse", a dit le député-maire de cette commune cossue voisine des beaux quartiers parisiens. "La CRC se fourvoie", a-t-il encore affirmé en lisant son texte. "Toutes les opérations comptables ont été dûment justifiées par la ville", a-t-il dit.

Dans son rapport, la chambre régionale des comptes d'Île-de-France qualifie les comptes municipaux comme "ni sincères, ni réguliers", viciés à hauteur de 117 millions d'euros, entre 2007 et 2013. "Si elle a pris connaissance des observations et recommandations de la Chambre, qu'elle s'est efforcée de mettre en œuvre -ou engagée à le faire-, elle n'en conteste pas moins la méthode, le parti pris et les nombreuses inexactitudes du dit rapport, qui remettent en cause la fiabilité de ce document", écrit en réponse la commune, dans un mémoire de 200 pages.

"Vos réponses à la CRC sont un outrage aux lois de notre pays!", a répliqué le principal opposant de M. Balkany, Arnaud de Courson (DVD). "Vous avez menti. Chacun va devoir se poser la question: nous cautionnons ou nous dénonçons? Nous sommes complices ou victimes? Nous restons ou nous démissionnons?". "Vous pouvez démissionner!", lui lance Patrick Balkany, "Après vous!", réplique Arnaud de Courson.

"Ce sont des magistrats indépendants, compétents!" qui composent la CRC, a dit la chef de l'opposition socialiste, Anne-Eugénie Faure. "Et le parquet est saisi!", a-t-elle souligné, en faisant référence à deux enquêtes préliminaires ouvertes à Nanterre en lien avec les anomalies dénoncées par la CRC.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




"Vos réponses à la CRC sont un outrage aux lois de notre pays!", a répliqué le principal opposant de M. Balkany, Arnaud de Courson (DVD).

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-