Anorexie: les sites "pro-ana" dans le viseur des députés

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Anorexie: les sites "pro-ana" dans le viseur des députés

Publié le 02/04/2015 à 16:14 - Mise à jour à 23:53
©Lydie/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): AZ

-A +A

Dans le cadre du plan anti-anorexie, l'Assemblée nationale a adopté dans la nuit de mercredi à jeudi un délit d'emprisonnement pour incitation à la maigreur excessive. Les sites "pro-ana", pour ne citer qu'eux, seront ainsi passible d'un an d'emprisonnement ainsi que 10.000 euros d'amende.

L'incitation à la maigreur excessive est désormais un délit. Après avoir refusé un premier amendement contre l'anorexie, l'Assemblée national a adopté dans la nuit de mercredi à jeudi un délit d'emprisonnement visant à réprimer l'incitation à la minceur extrême, notamment de la part des sites "pro-ana" qui font l'apologie de cette maladie. Les responsables de ces sites seront ainsi passibles d'une peine d'emprisonnement et d'une amende.  

L'amendement en question stipule que "provoquer une personne à rechercher une maigreur excessive en encourageant des restrictions alimentaires prolongées ayant pour effet de l'exposer à un danger de mort ou de compromettre directement sa santé est puni d'un an d'emprisonnement et de 10.000 euros d'amende". La ministre de la Santé Marisol Touraine s'y est déclarée favorable, comme le rapporteur du projet de loi, Olivier Véran (PS).

Avec cet amendement, les députés ciblent en particulier certains sites connus sous de nom de "pro-ana", qui "peuvent entraîner les personnes dans le cercle vicieux de l'anorexie sans être inquiétés par l'autorité publique", ont argumenté les signataires de l'amendement. Pour lutter contre ces troubles alimentaires, la création d'un nouveau délit apparaît ainsi "nécessaire car les dispositions du Code pénal actuellement ne permettent pas de s'attaquer à l'action de certains sites internet".

Cette maladie mentale qu'est l'anorexie concerne entre 30.000 et 40.000 personnes en France, principalement des femmes, et peut parfois conduire à la mort, comme ce fut le cas pour l'ancien mannequin et comédienne français Isabelle Caro qui n'a pas survécu à sa maladie. Engagée dans un combat contre l'anorexie, elle est décédée le 17 novembre 2010.

A la mi-mars, l'Assemblée nationale avait rejeté un amendement du député PS de l'Isère interdisant le recours par les agences de mannequinat à des mannequins diagnostiqués en état de dénutrition. Pour de nombreux députés, cet amendement aurait pu conduire à une discrimination à l'embauche.

 

Auteur(s): AZ


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


L'ancien mannequin Isabelle Caro est décédée des suites de sa maladie le 17 novembre 2010.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-