Application Gossip: Najat Vallaud-Belkacem appelle à la vigilance

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Application Gossip: Najat Vallaud-Belkacem appelle à la vigilance

Publié le 03/06/2015 à 14:31 - Mise à jour à 14:52
©Charles Platiau/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): VL
-A +A

La ministre de l'Education Najat Vallaud-Belkacem a réagi ce mercredi à la polémique sur l'application Gossip en appelant les recteurs et directeurs à "la plus grande vigilance". L'application dénoncée par plusieurs associations lycéennes a été temporairement mise hors-service par ses concepteurs.

Suite à la polémique sur l'application téléphonique "Gossip", le ministère de l'Education a publié ce mardi un communiqué de Najat Vallaud-Belkacem. Face aux risques de harcèlement dénoncés par plusieurs associations lycéennes, la ministre "demande aux recteurs d'académies d'exercer, avec l'aide des chefs d'établissement des lycées et collèges, une extrême vigilance sur la teneur des messages qui seraient mis en ligne".

L'application française Gossip ("ragot" en anglais) est à la croisée de Twitter et de Snapchat (une application où le message n'est visible qu'un temps limité). Elle permet d'envoyer à tous ses contacts un message de 140 signes, le tout anonymement. Le message ne s'affiche que pendant 10 secondes. L'application permet également d'identifier la cible du ragot dans le message et d'y ajouter en guise de preuves des photos ou des vidéos.

Plusieurs syndicats lycéens ont dénoncé son usage car elle faciliterait le harcélement à l'école: "L’objectif de cette plateforme n’est pas de jouer mais bien de nuire aux autres", a déclaré le syndicat FIDL, appelant l'Education nationale "à stopper ce phénomène au plus vite".

L'application a été suspendue au téléchargement par ses concepteurs, "le temps de mettre en place un système de modération plus élaboré".

La créatrice de Gossip, Cindy Mouly s'est défendue d'avoir voulu entretenir le harcèlement dans les colonnes du Figaro Madame: "Je voulais que ma cible soit des 20-35 ans actifs, je ne m'attendais pas à ce que des collégiens se ruent sur Gossip. (...)  Il y a eu une erreur sur iTunes qui a permis aux internautes de s'inscrire dès l'âge de 12 ans". Gossip devrait bientôt être interdite au mois de 18 ans.

"Bien que suspendue depuis plusieurs heures, la réouverture de cette application pourrait venir affecter un climat serein au sein des établissements", précise le communiqué du ministère de l'Education.

Najat Vallaud-Belkacem a fait de la lutte contre le harcèlement en milieu scolaire, notamment grâce aux nouvelles technologies, l'un des grands chantiers de son ministère.

 

Auteur(s): VL

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Pour la ministre de l'Education, le retour de l'application "pourrait venir affecter un climat serein au sein des établissements".

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-