Après la polémique, Wauquiez accuse une forte baisse dans les sondages

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Après la polémique, Wauquiez accuse une forte baisse dans les sondages

Publié le 14/03/2018 à 08:17 - Mise à jour à 08:30
© CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Laurent Wauquiez chute de 9 points dans un sondage Ifop-Fiducial pour "Paris Match" et Sud Radio suite à son cours donné à l'EM Lyon et la diffusion de ses propos polémique dans l'émission "Quotidien"

Sale période pour Laurent Wauquiez. Après la rude polémique suite à ses propos tenus dans le cadre d'un cours dans une école de commerce lyonnaise, le président des Républicains a subi une forte chute dans les sondages.

Selon la dernière enquête d'opinion en date produite par Ifop-Fiducial pour Paris Match et Sud Radio mardi 13, l'ancien ministre chute de 9 points avec seulement 32% d'opinions favorable à son sujet. Il perd ainsi en un mois plus que le gain de 7 points réalisé en février. Laurent Wauquiez recule également face à d'autres ténors de la droite comme Valérie Pécresse et Alain Juppé qui, eux, progressent largement auprès des sympathisants républicains. Les deux avaient d'ailleurs été pointés du doigt par Laurent Wauquiez.

Lire aussi - Laurent Wauquiez bientôt de retour à l'EM Lyon malgré la polémique

Dans l'enregistrement diffusé par les équipes de Quotidien, on entendait le président des Républicains démolir Gérald Darmanin, mis en cause dans une affaire de viol (mais qui nie les faits et a même déposé plainte pour dénonciation calomnieuse), insulter les députés LREM de "guignols", assurer que Nicolas Sarkozy mettait ses ministres sur écoute et aussi dire de Valérie Pécresse qu'elle ne faisait que "des conneries".

Laurent Wauquiez avait assumé ses propos -mais s'était excusé auprès de Nicolas Sarkozy-, affirmé qu'il porterait plainte contre Quotidien et qu'il saisirait le CSA (ce qu'il n'a toujours pas fait).

Voir également: Laurent Wauquiez, un aspirant à l'Elysée à la personnalité contestée

Par ailleurs, six personnalités de La République en marche figurent en tête du palmarès Ifop-Fiducial. Allant de Nicolas Hulot qui conserve sa première place malgré les accusations de viol, à Jean-Yves Le Drian (53%), en passant par Edouard Philippe (54%), Laura Flesse (54%) et le chef de l'Etat Emmanuel Macron (54%). 

> L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 957 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de ménage, niveau d’éducation) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont été réalisées par téléphone du 9 au 10 mars 2018.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Laurent Wauquiez enregistre une chute de 9 points dans les sondages.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-