Arnaud Montebourg se retire de la vie politique et se reconvertit dans la production de miel

Arnaud Montebourg se retire de la vie politique et se reconvertit dans la production de miel

Publié le 07/06/2017 à 10:18 - Mise à jour à 10:42
©Joël Saget/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Après une succession d'échecs politiques, Arnaud Montebourg, qui n'a plus aucun mandat, se reconvertit (encore une fois) dans le privé et selon une information du "Figaro" va se lancer dans la production de miel. Ce n'est pas la première fois que l'ancien ministre oublie ses échecs dans le privé.

Quand Arnaud Montebourg connaît une déconvenue politique, il se tourne vers le privé. En 2014, alors qu'il venait tout juste de quitter avec fracas son poste de ministre de l'Economie, du Redressement productif et du Numérique, il s'inscrit dans une formation à l'INSEAD et rejoint en 2015 l'enseigne Habitat spécialisée dans la vente de meubles et d'objets de décoration. Il quittera son poste au moment de se lancer dans la campagne de la primaire de la gauche en vue de l'élection présidentielle. Ces dernières se sont soldées par une défaite cuisante pour le candidat qui ne terminera que troisième avec 17,52% des suffrages. Il rejoindra l'équipe de campagne du vainqueur Benoît Hamon lors de la campagne du candidat PS, qui se soldera également par une nouvelle déconvenue (6,36%).

Nouveau retour dans le privé donc, mais cette fois dans une activité visiblement atypique: Arnaud Montebourg se lance en effet dans la production et le commerce du miel. Selon une information du Figaro, travaille à la création de sa propre société de production et d'exploitation. "Il bosse sur ce projet depuis six mois, il y est très attaché, s'il le fait c'est par passion. En même temps, il continue à investir dans plusieurs projets de start-up, notamment dans l'agroalimentaire, avec son fonds d'investissement" explique un des proches de l'ancien ministre au journal.

Arnaud Montebourg a pourtant connu un échec cuisant lors de la dernière société pour laquelle il a participé à la création: NewWind, une start-up proposant des "arbres à vent" (une sorte d'éolienne pensée pour la ville), une entreprise créée en 2015 a été placée en liquidation judiciaire en mars dernier.

Arnaud Montebourg a quitté sa dernière fonction élective, conseiller général de Saône-et-Loire, en 2015. Il ne se présente pas aux législatives et n'est candidat à aucun mandat.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Ce n'est pas la première fois que l'ancien ministre se reconvertit dans le privé.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-