Assemblée nationale: deux visiteurs font une "quenelle", une plainte déposée par Claude Bartolone

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Assemblée nationale: deux visiteurs font une "quenelle", une plainte déposée par Claude Bartolone

Publié le 04/05/2015 à 20:42 - Mise à jour le 05/05/2015 à 01:11
©Aurélien Meunier/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): Pierre Plottu

-A +A

Claude Bartolone a annoncé ce lundi qu'il allait déposer plainte suite à la photo de deux jeunes garçons faisant une "quenelle" dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale. Le cliché a été repris et diffusé par Dieudonné sur sa page Facebook.

Le signe, un bras tendu vers le bas l'autre au niveau de l'épaule, est le signe de ralliement controversé des fans du non moins polémique Dieudonné. Publiée le 24 avril sur la page Facebook officielle de l'ancien humoriste, la photo de deux jeunes gens faisant une "quenelle" dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale n'a pas du tout plu aux députés. Le premier d'entre eux, Claude Bartolone, a même annoncé avoir déposé une plainte.

Repéré par le député UDI des Français établis hors de France Meyer Habib, le cliché a ensuite été remonté par l'élu à la présidence de l'Assemblée qui a vivement réagi. "L'Assemblée nationale est la maison du peuple. C'est pourquoi, conformément à la volonté de son président, Claude Bartolone, elle est largement ouverte aux citoyens. 160 000 visiteurs peuvent ainsi la découvrir chaque année", souligne un communiqué du président de la chambre basse. Puis d'ajouter: "il est profondément regrettable que deux d'entre eux n'aient pas pris la mesure de la dignité des lieux et aient profité de leur passage dans l'hémicycle pour y faire un geste dont la connotation est contraire aux principes républicains".

Largement décrié, le geste est en effet assimilé par certains comme un salut nazi inversé. Quoi qu'il en soit, il est associé à Dieudonné, polémiste condamné à plusieurs reprises pour incitations à la haine raciale et très critiqué pour ses positions supposées antisémites.

Une plainte a ainsi été déposée ce lundi par Claude Bartolone. Ce dernier assure également souhaiter que "des suites judiciaires appropriées puissent être prises à l'encontre des auteurs de ce geste et de ceux qui le diffusent"

 

Auteur(s): Pierre Plottu


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


La "quenelle" (un bras tendu vers le bas et l'autre a hauteur d'épaule) et un signe de ralliement des fans du très controversé Dieudonné.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-