A l'Assemblée nationale, les insoumis refusent le code vestimentaire et entrent sans cravate (vidéo)

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

A l'Assemblée nationale, les insoumis refusent le code vestimentaire et entrent sans cravate (vidéo)

Publié le 27/06/2017 à 16:25 - Mise à jour à 16:26
© PASCAL GUYOT / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Lors de la première séance à l'Assemblée nationale ce mardi, les 17 membres de la France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon et Alexis Corbière en tête, ont défié le code vestimentaire de l'institution. Alors que la cravate est de rigueur dans l'hémicycle, les députés FI ont refusé d'en porter.

Dès la première séance à l'Assemblée nationale depuis les législatives, les députés membres de la France Insoumise se sont fait remarqués, Jean-Luc Mélenchon, élu dans la quatrième circonscription des Bouches-du-Rhône, et Alexis Corbière, de la septième circonscription de la Seine-Saint-Denis, en tête.

"C'est le peuple qui entre à l'Assemblée nationale. C'est en tout cas comme ça que nous l'entendons symboliquement. Il y a des codes qu'on veut imposer", a expliqué Alexis Corbière à BFMTV. Les députés FI ont en effet décidé de défier le règlement de l'assemblée qui précise qu'il y a un code vestimentaire à respecter. Celui-ci n'a jamais explicitement mentionné le port de la cravate, mais l'usage l'a toujours imposé au point que les huissiers disposent de cravates de secours.

Une règle que les élus réunis autour de Jean-Luc Mélenchon n'ont pas voulu respecter. Le chef de file du groupe France Insoumise à l'Assemblée a d'ailleurs annoncé la couleur dès la conférence de presse préliminaire à l'entrée des députés dans l'hémicycle. Cravaté, il a expliqué: "il y avait des sans-culottes, il y aura maintenant des sans-cravates".

Quelques minutes plus tard, Jean-Luc Mélenchon gagnait sa place dans l'Assemblée sans rien autour du cou. En refusant le code vestimentaire de l'hémicycle, les députés du groupe FI auraient pu se voir refuser l'entrée. Mais selon Mariana Grépinet, journaliste chez Paris Match, "les huissiers n'ont pas voulu aller au clash". Premier coup d'éclat symbolique de la France Insoumise donc, avant même la première séance de la nouvelle Assemblée nationale.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


C'est sans cravate que les députés de la France Insoumise son entrés dans l'Assemblée nationale.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-