Assurance chômage: Muriel Pénicaud donne des détails sur la réforme

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 09 mars 2018 - 17:42
Image
La ministre du Travail Muriel Pénicaud à l'Assemblée nationale le 20 février 2018
Crédits
© Eric FEFERBERG / AFP/Archives
Les démissionnaires pourront avoir des allocations chômage, à condition d'avoir un projet.
© Eric FEFERBERG / AFP/Archives
Muriel Pénicaud a confirmé la possibilité de prétendre à l'assurance-chômage pour les démissionnaires, dans le futur projet de loi sur la réforme de l'assurance chômage. Ces derniers devront cependant avoir un projet.

C'est l'une des promesses qui suscite le plus d'attente dans la réforme de l'assurance chômage: la possibilité pour les salariés démissionnaires de toucher des allocations. Invitée sur RTL ce vendredi matin, Muriel Pénicaud a apporté des précisions sur cette mesure attendue.

En effet, la ministre du Travail a expliqué à la radio qu'elle "concernera tous les salariés qui ont au moins 5 ans d’expérience (...) et qui ont un projet professionnel", "une création d’entreprise, un projet de changer de métier, de reconversion". Cette réforme concernera "entre 30.000 et 50.000" personnes selon la directrice générale des ressources humaines du groupe Danone. "C’est un nouveau droit. Ce n'est pas le droit au travail qui compte, mais le droit au projet", a-t-elle souligné.

Lire aussi - Assurance chômage: les principaux points de l'accord mis à la signature

L'obligation de présenter un projet est un garde-fou selon la ministre: Il s'agit "d'éviter que des personnes aillent se mettre dans le mur. Parce que ça veut dire qu'on a un CDI et qu'on va y renoncer. Il faut quand même réfléchir à deux fois et être un peu sûr(e) de son projet".

D'après ses statistiques, 140.000 personnes, sur le million de démissionnaires recensés chaque année en France, se présentent à Pôle Emploi après une démission, dont la moitié ont aujourd'hui droit à l'assurance-chômage pour des cas de force majeure personnelle.

Voir également - Assurance chômage: Pénicaud prête à reprendre la main sur les contrats courts

D'autres mesures s'inscrivent également dans ce projet, comme le droit à une indemnité chômage de 800 euros par mois pendant 6 mois pour les petits indépendants en liquidation judiciaire.

La ministre du Travail a profité de son passage à RTL au lendemain de la journée pour les droits des Femmes pour annoncer un net renforcement des contrôles au sujet de l'égalité salariale hommes-femmes dans les entreprises. À ce sujet, Muriel Pénicaud a promis 7.000 contrôles par an d'ici la fin du quinquennat.

 

À LIRE AUSSI

Image
Le gouvernement publie le nombre de chômeurs inscrits fin octobre sur les listes de Pôle emploi, l'u
Assurance chômage pour les indépendants: pourquoi la mise en place d'une telle mesure s'annonce difficile
L'annonce lors de la campagne d'une couverture chômage pour les indépendants est en train de se transformer en réforme, aux contours encore flous. Et pour cause, la co...
14 décembre 2017 - 16:51
Tendances éco
Image
France-Soir
Assurance chômage: les principaux points de l'accord mis à la signature
Indemnisation des démissionnaires, lutte contre la précarité, gouvernance... Voici les principaux points de l'accord sur l'assurance chômage finalisé jeudi par les par...
23 février 2018 - 00:35
Image
La ministre du Travail Muriel Pénicaud le 9 février 2018 à Paris lors d'une conférence de presse à Matignon
Assurance chômage: Pénicaud prête à reprendre la main sur les contrats courts
La ministre du Travail Muriel Pénicaud a prévenu jeudi les partenaires sociaux, qui doivent se retrouver dans l'après-midi pour une ultime séance de négociation sur l'...
22 février 2018 - 10:33
14/08 à 18:20
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don