Assurance chômage: Muriel Pénicaud donne des détails sur la réforme

Assurance chômage: Muriel Pénicaud donne des détails sur la réforme

Publié le 09/03/2018 à 16:42 - Mise à jour à 16:52
© Eric FEFERBERG / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Muriel Pénicaud a confirmé la possibilité de prétendre à l'assurance-chômage pour les démissionnaires, dans le futur projet de loi sur la réforme de l'assurance chômage. Ces derniers devront cependant avoir un projet.

C'est l'une des promesses qui suscite le plus d'attente dans la réforme de l'assurance chômage: la possibilité pour les salariés démissionnaires de toucher des allocations. Invitée sur RTL ce vendredi matin, Muriel Pénicaud a apporté des précisions sur cette mesure attendue.

En effet, la ministre du Travail a expliqué à la radio qu'elle "concernera tous les salariés qui ont au moins 5 ans d’expérience (...) et qui ont un projet professionnel", "une création d’entreprise, un projet de changer de métier, de reconversion". Cette réforme concernera "entre 30.000 et 50.000" personnes selon la directrice générale des ressources humaines du groupe Danone. "C’est un nouveau droit. Ce n'est pas le droit au travail qui compte, mais le droit au projet", a-t-elle souligné.

Lire aussi - Assurance chômage: les principaux points de l'accord mis à la signature

L'obligation de présenter un projet est un garde-fou selon la ministre: Il s'agit "d'éviter que des personnes aillent se mettre dans le mur. Parce que ça veut dire qu'on a un CDI et qu'on va y renoncer. Il faut quand même réfléchir à deux fois et être un peu sûr(e) de son projet".

D'après ses statistiques, 140.000 personnes, sur le million de démissionnaires recensés chaque année en France, se présentent à Pôle Emploi après une démission, dont la moitié ont aujourd'hui droit à l'assurance-chômage pour des cas de force majeure personnelle.

Voir également - Assurance chômage: Pénicaud prête à reprendre la main sur les contrats courts

D'autres mesures s'inscrivent également dans ce projet, comme le droit à une indemnité chômage de 800 euros par mois pendant 6 mois pour les petits indépendants en liquidation judiciaire.

La ministre du Travail a profité de son passage à RTL au lendemain de la journée pour les droits des Femmes pour annoncer un net renforcement des contrôles au sujet de l'égalité salariale hommes-femmes dans les entreprises. À ce sujet, Muriel Pénicaud a promis 7.000 contrôles par an d'ici la fin du quinquennat.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les démissionnaires pourront avoir des allocations chômage, à condition d'avoir un projet.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-