Attentats de Paris: hommage aux victimes, un an après la marche du 11 janvier

Attentats de Paris: hommage aux victimes, un an après la marche du 11 janvier

Publié le 10/01/2016 à 11:05 - Mise à jour à 11:10
©Youssef Boudlal/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Les hommages ont débuté dimanche 10 Place de la République par le dévoilement d'une plaque en mémoire des victimes, en présence du président de la République François Hollande.

Un peu avant l'heure prévue ce dimanche, le président de la République François Hollande, Anne Hidalgo, maire de Paris, et le premier Ministre Manuel Valls ont dévoilé une plaque en hommage aux victimes au pied d'un chêne planté pour l'occasion dans un coin de la Place de la République. Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve et d'autres membres du gouvernement étaient également présents pour cette cérémonie. Certaines familles de victimes de janvier ou novembre, étaient aussi sur place, à l'invitation de la mairie de Paris.

Après cet instant, suivi d'une minute de silence, Johnny Hallyday a interprété le titre "Un dimanche de janvier" avant que le cœur de l'armée rouge n'entonne "Les prénoms de Paris" de Jacques Brel puis "Le temps des Cerises".

Moins d'une heure avant le début de ces hommages prévus dimanche Place de la République en mémoire des victimes des attentats de janvier et novembre dernier, la foule était déjà présente en nombre sur place, un an après la marche républicaine du 11 janvier 2015. Depuis 7h30 ce dimanche, un large périmètre de sécurité interdit à la circulation a été délimité autour de la place, alors que les stations de métro République et Jacques Bonsergent sont fermées et que les correspondances n'y sont pas assurées.

L'accès au centre de la Place de la République va maintenant être progressivement rendu au public désirant se rendre sur place. Un écran géant, où défilent des images des hommages passés, a été installé à proximité de la statue qui trône en plein milieu de la place.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les hommages ont débuté peu avant 11h00 ce dimanche 10.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-