Bernard Tapie sombre sur l'évolution de son cancer: "Ça ne va pas très bien"

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 29 mai 2019 - 20:44
Image
Bernard Tapie à Liège, le 27 septembre 2018
Crédits
© Emmanuel DUNAND / AFP/Archives
Le cancer de Bernard Tapie n'évolue pas favorablement.
© Emmanuel DUNAND / AFP/Archives

Mardi 28, sur le plateau de Cnews, Bernard Tapie s'est confié sur son cancer, avançant des nouvelles peu rassurantes. La maladie touche maintenant ses cordes vocales et l'homme d'affaires va devoir recommencer une chimiothérapie.

Malgré la maladie, il n’a pas quitté la scène médiatique. Mais lors de sa dernière intervention, il n’avait pas de bonnes nouvelles à annoncer sur sa santé. Invité mardi 28 au soir sur le plateau de CNews, Bernard Tapie a expliqué que son cancer n’évoluait pas favorablement.

Souffrant d’un cancer de l’œsophage et de l’estomac, Bernard Tapie a expliqué à Laurence Ferrari que c’est maintenant ses cordes vocales qui sont atteintes. "Ça ne va pas bien. A cause de ma voix, on a découvert que j'avais des nodules contaminés, donc j'ai des métastases. Je ne m'y attendais pas du tout parce que j'étais en forme. Donc on va recommencer la chimio, la radiothérapie". Force est d’ailleurs de constater que la voix de l’homme d’affaires était sérieusement éraillée.

Pourtant, le charismatique Bernard Tapie refuse de céder au désespoir. "Ça fait partie des choses qu'on a quand on a le cancer. C'est un combat: vous ou le cancer. Et il y en a un des deux qui va gagner. J'avoue que quand on a 76 ans, il faut prendre ça avec un peu de recul. C'est moins grave que ce que je vois durant les séances de chimio où il y a des jeunes femmes de 23 ou de 40 ans avec des cancers et des enfants, ça c'est emmerdant. Moi j'ai fait le plus beau et le moins dur. Je rentre maintenant dans le dur" assure-t-il, expliquant également vivre dans "un environnement qui est très, très positif".

Lire aussi: Fin du procès de l'arbitrage Tapie, jugement le 9 juillet

Le cancer de Bernard Tapie avait été révélé en septembre 2017. Il expliquait à l’époque que l’acharnement judiciaire dont il s’estimait victime était sans doute l’une des causes de sa maladie: "Pourquoi j'ai une tumeur aussi grave à l'estomac, alors qu'en général ce sont les gens qui boivent bien, qui fument bien, qui bouffent bien? Il (son oncologue, NDLR) m'a dit «Vous avez entendu parler de l'expression populaire se faire du mauvais sang? Et vous savez ce que c'est de se faire de la bile? Ben voilà. Vous avez compris pourquoi vous avez un cancer»".

Voir aussi:

Procès Tapie: ni "stratagème", ni "magouille", plaident ses avocats

Au procès Tapie, une chaise vide et des questions