Bertrand Delais, un proche de Macron, élu à la tête de LCP: l'opposition dénonce

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 14 mars 2018 - 17:03
Image
Le logo de LCP
Crédits
©DR
Bertrand Delais va devenir le nouveau président de LCP.
©DR
Betrand Delais, réalisateur de documentaires, a été élu ce mercredi à la tête de la La Chaîne parlementaire (LCP) pour trois ans. L'opposition dénonce un choix pouvant remettre en cause l'indépendance de la chaîne vis-à-vis du pouvoir.

Un choix qui semble satisfaire les journalistes de la chaîne, mais beaucoup moins l'opposition qui s'est mobilisée contre la nomination. LCP (la chaîne parlementaire) a un nouveau président en la personne du documentariste Bertrand Delais, choisi par le bureau de l'Assemblée.

Douze membre du bureau ont voté en faveur du lauréat, avec sept voix contre et une abstention, celle de François de Rugy, le président de l'Assemblée nationale. Or, le nouveau président de LCP n'a jamais fait mystère de sa proximité avec le président de la République Emmanuel Macron. Il a notamment réalisé Emmanuel Macron, en marche vers l'Elysée diffusé sur France 2 peu après la victoire du nouveau chef de l'Etat. Un autre film sur le président de la République sera diffusé sur France 3 en mai, toujours signé de Bertrand Delais.

Lire aussi: Deux mois après son lancement, Le Média confronté aux critiques et à des départs

Si le détail exact des votes n'est pas connu, il semble quel les membres du bureau de l'Assemblée représentant la majorité présidentielle aient tous voté pour, et l'ensemble de l'opposition aient voté contre. Sans remettre en cause les compétences de Bertrand Delais (son projet a été convenablement noté lors de la sélection des candidats, y compris par des membres de l'opposition), les députés ayant refusé de confier le poste au documentariste craignent une collusion avec le pouvoir pouvant nuire à l'indépendance de la chaîne de télévision. Une position notamment résumée par Olivier Faure, nouveau premier secrétaire du PS.

La rédaction de LCP sera rassurée, elle, de sortir de la période difficile dans laquelle la chaine se trouvait en interne. Marie-Eve Malouines, l'actuelle présidente (élue en 2015 pour un mandat de trois ans) termine en effet sa période à la tête de LCP dans une ambiance chaotique avec l'affaire Haziza, dans laquelle l'un des chroniqueurs vedette de la chaîne était accusé d'agression sexuelle sur une journaliste. Après avoir été suspendu brièvement, Frédéric Haziza a finalement été réintégré. La journaliste, elle, a démissionné. La rédaction de LCP a alors voté quasiment à l'unanimité (avec un vote blanc) une motion de défiance à l'encontre de la dirigeante.

Bertrand Delais entrera en fonction le 8 juin.

À LIRE AUSSI

Image
Sophia Chikirou
Sophia Chikirou à France Soir: "+Le Média+ n'est pas l'organe de propagande de la France insoumise"
Non, "Le Média", nouveau site d'info annoncé par l'Insoumise Sophia Chikirou, n'est pas "l'organe de propagande" du parti assure-t-elle à "FranceSoir". La France insou...
26 septembre 2017 - 18:33
Politique
Image
Hackers piratage informatique illustration
TF1: vol des données personnelles de 1,9 million d'abonnés sur le site internet
C'est le journaliste Damien Bancal qui a donné l'alerte vendredi sur le site Zataz: des pirates informatiques ont attaqué la partie "abonnement presse" du site de TF1 ...
03 janvier 2015 - 13:15
Société
Image
Cour européenne des droits de l'homme illustration intérieur salle avec personnes
Loi Renseignement: la presse judiciaire a saisi la justice contre le texte
L’Association de la presse judiciaire en appelle à la Cour européenne des droits de l’Homme contre la loi Renseignement. Un texte qui "porte atteinte aux droits et lib...
04 octobre 2015 - 12:53
Politique