Bientôt le télétravail à la place des arrêts maladie?

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Bientôt le télétravail à la place des arrêts maladie?

Publié le 14/11/2018 à 12:16 - Mise à jour à 12:20
© ROBYN BECK / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Le gouvernement réfléchirait à l'usage du télétravail en entreprise pour amoindrir le nombre d'arrêts de travail de plus de six mois. Ceux-ci sont en effet très coûteux pour l'Assurance maladie.

Edouard Philippe cherche à diminuer le nombre d'arrêts de travail de plus de six mois. Le Premier ministre a commandé une mission dans ce sens, qui viserait à remplacer ces arrêts maladie de longue durée.

Le gouvernement réfléchirait ainsi à la piste du télétravail selon une révélation de RTL ce mercredi 14. Cette méthode de travail à domicile serait bien sûr à mettre en place en concertation avec le salarié concerné, son médecin traitant et l'entreprise.

La Sécurité sociale ferait ainsi des économies non négligeables: selon la radio, seulement 7% des arrêts de travail durent six mois ou plus mais ils coûtent à eux seuls presque la moitié des dépenses de l'Assurance maladie (44% de la somme des arrêts).

A voir aussi: Sécu - 3,8 milliards d'euros d'économies demandés à l'Assurance maladie en 2019

Cela permettrait aussi à l'entreprise d'être mieux organisée et à l'employé de rester en contact avec son travail. Cependant pas sûr que cette mesure, qui n'est encore qu'une hypothèse, ne plaise aux syndicats qui craignent que les salariés soient très fortement incités à recourir à la pratique.

Le président de la CFE-CGC, François Hommeril, a ainsi dénoncé cette idée du gouvernement ce mercredi. "Si on est en arrêt de travail on est en arrêt, si on est en télétravail on est télétravail. Mélanger les deux ça me parait dangereux, une fausse bonne idée", a-t-il expliqué face à l'AJIS, l'Association des journalistes de l'information sociale.

De son côté Edouard Philippe, qui était justement l'invité de la matinale de RTL, n'a pas confirmé cette piste de réflexion: "c'est une question délicate". Il a cependant indiqué qu'il fallait réfléchir à "comment est-ce qu'on peut reprendre progressivement le travail, notamment par le télétravail, ça peut être une piste intéressante".

A lire aussi:

Observatoire du télétravail: des "moteurs" mais aussi des "freins" dans la réforme

Un petit pain désormais remboursé par la sécurité sociale

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le gouvernement réfléchit à mettre en place le télétravail en cas de longs arrêts maladie.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-