Blague de Tex sur les femmes battues: Marlène Schiappa saisit le CSA

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Blague de Tex sur les femmes battues: Marlène Schiappa saisit le CSA

Publié le 02/12/2017 à 17:15 - Mise à jour à 17:22
© ALAIN JOCARD / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Sur le plateau de l'émission "C'est que de la télé", jeudi soir, Tex a lancé une blague sur les violences conjugales jugée de mauvais goût par certains internautes. Rapidement, Marlène Schiappa, la secrétaire d’Etat chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, a annoncé sur Twitter avoir saisi le CSA.

Il n'a pas fait rire grand monde. Invité de l'émission C'est que de la télé, jeudi 30 novembre au soir, Tex a fait une blague sur les violences conjugales jugée de très mauvais goût par certains internautes. "Les gars, vous savez ce qu’on dit à une femme qui a déjà les deux yeux au beurre noir? On ne lui dit plus rien, on vient déjà de lui expliquer deux fois!", s'est-il exclamé, provoquant immédiatement une vague d'indignation sur les réseaux sociaux.

Suite à ses propos, Marlène Schiappa, la secrétaire d'Etat chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes, a annoncé ce samedi 2 décembre sur son compte Twitter qu'elle avait adressé un signalement au CSA suite à cette "blague indigne et irrespectueuse qui banalise les violences conjugales, à quelques jours de l'hommage national rendu par le président". Le tout, en ajoutant le hashtag "NeRienLaisserPasser".

La veille, face aux nombreuses critiques, l'animateur de France 2 Tex avait tenu à présenter ses "excuses les plus sincères" sur sa page Facebook expliquant qu'il s'opposait "fermement à toutes formes de violences faites aux femmes". De son côté, Julien Courbet, via le compte Twitter de l'émission, s'était lui aussi soustrait à s'excuser:"La blague de Tex était évidemment de l'humour mais nous ne cautionnons en aucun cas les violences faites aux femmes! C'est important de le rappeler".

A lire aussi - Violences conjugales : hausse des décès en 2016

Au total, 123 femmes sont mortes en 2016 sous les coups de leur compagnon, amant ou ex-compagnon, selon les données révélées en septembre dernier par le ministère de l'Intérieur. Pour contrer ce fléau "plus de 1.280 fonctionnaires sont mobilisés et formés sur tout le territoire", avait déclaré dans la foulée Marlène Schiappa pour qui la prévention est "l'affaire de toute la société". "Ce n'est pas un sujet intime, ce n'est pas une affaire de couple ni une affaire de famille, il faut que les témoins interviennent", avait-elle affirmé au micro de RTL. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Suite à la blague de Tex sur les violences conjugales, Marlène Schiappa a fait un signalement au CSA.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-