Cannabis: Agnès Buzyn n'a jamais fumé, elle ne sait pas "rouler"

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 01 février 2018 - 16:47
Image
La ministre de la Santé Agnès Buzyn, le 5 janvier 2018 à Paris
Crédits
© ALAIN JOCARD / AFP/Archives
Sur le plateau de LCI mercredi, Agnès Buzyn a expliqué qu'elle n'avait jamais fumé un joint.
© ALAIN JOCARD / AFP/Archives
Il y a quelques jours, le gouvernement s'est dit favorable à la mise en place d'une amende forfaitaire envers les consommateurs de cannabis. Invitée sur le plateau de LCI mercredi, Agnès Buzyn est revenue sur ce choix confiant au passage qu'elle n'avait jamais fumé de joint de sa vie car elle n'avait jamais appris à "rouler".

Alors que le gouvernement souhaite sanctionner les consommateurs de cannabis par une simple amende, David Pujadas a invité Agnès Buzyn, mercredi 31 sur le plateau de LCI, afin qu'elle revienne sur ce sujet de société. Le présentateur a profité de l'occasion pour demander à la ministre de la Santé si elle avait déjà fumé un joint au cours de sa vie.

"Non", a-t-elle répondu en rigolant confiant en revanche qu'on lui en avait déjà proposé. "On m'en a offert un pour mes 35 ans (...) Je n'ai pas compris comment le rouler. C'était une amie qui trouvait ça étonnant qu'à mon âge je n'aie jamais vu à quoi ressemblait du cannabis. Et en fait je pense que les quelques grains ont terminé sur ma moquette". 

La ministre est ensuite revenue sur le choix du gouvernement, estimant que cette contravention permettrait "probablement, d'être plus efficace par rapport au consommateur" car actuellement "les contrevenants ne sont jamais in fine face à une vraie peine". Une mesure qui est également censée permettre aux forces de l'ordre de concentrer leurs efforts sur la lutte contre les trafics.

Lire aussi - Cannabis: pourquoi les députés recommandent une simple amende

Enfin, la ministre a expliqué qu'il était important de prévenir la consommation de marijuana. "Il faut continuer à dire que le cannabis est extrêmement dangereux pour la santé, augmente le risque d'accident de voiture, réduit les capacités cognitives de nos enfants et des jeunes qui fument trop tôt, et a exactement les mêmes conséquences sur les poumons que le tabac normal", a-t-elle conclu.

A noter que le cannabis reste l'une des drogues illicites préférées des Français. Au total, un adulte sur dix déclare en avoir consommé au cours de l’année 2016, selon les résultats du Baromètre santé de Santé publique France, publié en juin dernier par l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT). Les Français, qui sont parmi les plus gros consommateurs en Europe, sont 700.000 à déclarer être des usagers quotidiens. 

À LIRE AUSSI

Image
Le développement de la culture de l'herbe répond au souhait des consommateurs de ne pas se rendre su
La police va mettre les consommateurs de cannabis à l'amende
Une amende pour les usagers de cannabis mais pas de dépénalisation: le gouvernement a fait ce choix après des mois de réflexion, expliquant vouloir alléger le travail ...
25 janvier 2018 - 09:34
Politique
Image
Un joint de cannabis.
Le cannabis, un produit vraiment bio?
Selon un rapport de l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies publié mardi, les jeunes Français préfèrent le cannabis au tabac. Ils associent en effet ce...
24 janvier 2018 - 13:11
Lifestyle
Image
Du cannabis fabriqué à partir du chanvre légal, dans un magasin à Lausanne le 7 avril 2017
Cannabis: interdit de consommer mais pas d'investir, le secteur s'annonce prometteur
La banque d'affaires Bryan, Garnier & Co a publié une étude sur le développement possible du marché (officiel) du cannabis dans monde. Le mouvement de légalisation...
30 janvier 2018 - 13:47
Tendances éco