Cantines: les menus végétariens au centre des discussions

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Cantines: les menus végétariens au centre des discussions

Publié le 08/10/2015 à 10:51 - Mise à jour à 10:58
©Liz Gregg/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Yves Jégo, le député-maire UDI présente ce jeudi une proposition de loi pour imposer la présence d'un menu végétarien dans les cantines scolaires afin d'éviter les polémiques autour des plats sans porc. Plusieurs villes ont d'ores et déjà adopté cette alternative.

Alors que les menus de subsitution sont toujours au centre des débats, le député UDI de Seine-et-Marne, Yves Jégo, a déposé ce jeudi une proposition de loi dans laquelle il propose que des repas végétariens soient systématiquement au menu dans les cantines scolaires. Pour celles et ceux qui le souhaiteraient, la viande serait ainsi remplacée par d'autres sources de protéines comme le poisson, les oeufs ou les produits végétaux (tofu, etc). Avec cette mesure, l'élu, déjà à l'origine d'une pétition qui a recueilli plus de 135.000 signatures, souhaiterait éviter d'éventuelles polémiques autour des plats sans porc.

"Ce menu est la solution la plus laïque aux tensions que suscite le menu de substitution sans porc. Ma proposition consiste à mettre en place un menu alternatif végétarien, sans chair animale, dans les cantines comprenant au moins 80 couverts", a-t-il déclaré dans une interview accordée à 20 Minutes avant de préciser que "ce menu permettrait aux enfants qui ne mangent pas de viande, que ce soit par habitude, choix ou religion de pouvoir bénéficier d’un repas équilibré à la cantine".

Soutenue par plusieurs parlementaires français tels que Chantal Jouanno, Cécile Duflot, Laurence Abeille ou encore Thierry Solère, cette mesure éviterait toute stigmatisation liée à l'appartenance religieuse d'un enfant, selon Yves Jégo. "On ne peut pas prendre en otage l'assiette de nos enfants, nous devons les protéger des tensions de la société", a-t-il encore ajouté.

Cette solution, très controversée, a pourtant déjà été mis en place dans plusieurs villes de France. Strasbourg, Toulouse, Perpignan ou Lyon ont d'ores et déjà franchi le cap en proposant un menu végétarien dans leurs cantines qui serait choisi par environ un tiers des enfants. "Les premiers retours de villes qui ont mis en place un tel menu, à l’instar de Saint-Etienne et Perpignan, sont très positifs", a-t-il expliqué tout en  insistant sur les bienfaits de cette alimentation sur la santé. "Un régime végétarien, s’il est équilibré, assure tous les besoins d’un enfant et il existe une grande diversité de plats végétariens, riches en protéines végétales issues des œufs, des produits laitiers ou céréaliers".
 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Yves Jégo dépose ce jeudi une proposition de loi pour imposer la présence d'un menu végétarien dans les cantines scolaires.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-