Chaleur: pas de plan canicule, mais un rappel des précautions à prendre

Auteur(s)
JmC
Publié le 04 juin 2015 - 20:51
Image
Soleil Chaleur Canicule Météo Illustration
Crédits
©Jenny Downing/Flickr
Le soleil va taper fort en France, mais ce n'est pas encore la "canicule".
©Jenny Downing/Flickr
Fausse alerte. Les fortes températures attendues sur la France ne constituent pas encore une "canicule". Une confusion dans la communication gouvernementale a laissé croire ce jeudi que le "plan canicule" était déclenché, mais ce n'est pas le cas. Vigilance tout de même pour les bébés et les personnes âgées.

Avec les grandes chaleurs qui reviennent en France, les pouvoirs publics ont rappelé jeudi les précautions à prendre, notamment pour les personnes âgées et les enfants en bas âge. Il ne s'agit cependant pas du déclenchement du "plan canicule", comme une certaine confusion dans la communication gouvernementale avait pu le laisser croire au cours de la journée.

C'est Laurence Rossignol, la secrétaire d'Etat chargée de la Famille, des Personnes âgées et de l'Autonomie, qui a parlé la première de ces "mesures canicule" déclenchées pour "au moins 48 heures": "Demain matin (vendredi 5, NDLR), Marisol Touraine (ministre de la Santé, NDLR) et moi-même ferons un déplacement dans un établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) pour annoncer les mesures canicule qui me paraissent devoir être actionnées au moins pour les 48 heures qui viennent", a-t-elle déclaré jeudi matin en marge d'une réunion gouvernementale.

Quelques heures plus tard, Marisol Touraine a rectifié le tir en précisant qu'il ne s'agissait aucunement du déclenchement du "plan canicule", mais d'un rappel des précautions à prendre, notamment dans les maisons de retraite.

Interrogé par BFMTV, Romain Gizolme, directeur de l'Association des Directeurs au service des Personnes Agées (AD-PA), a confirmé de son côté qu'il s'agissait de l'activation des mesures de vigilance en vigueur chaque année, du 1er juin au 31 août, dans les maisons de retraites, notamment depuis la grande canicule de 2003 qui avait fait 15.000 morts en France.

Il n'y a pas de "plan canicule" puisqu'il n'y a pas encore de canicule, au sens où l'entendent les pouvoirs publics, a simplement expliqué Marisol Touraine. En effet, selon Météo France, "le mot +canicule+ désigne un épisode de températures élevées, de jour comme de nuit, sur une période prolongée". Cette "période prolongée" commence à partir de trois jours consécutifs.

Il n'en reste pas moins vrai qu'un pic de chaleur est attendu ces jours-ci. Après plusieurs jours de grisaille, Météo France a prévu, à partir de ce jeudi, de fortes températures sur la majeure partie du pays. A l'exception du nord-ouest de la France, où du vent et de la pluie sont à prévoir vendredi 5, les grandes agglomérations devraient d'ici peu se retrouver sous un soleil de plomb.

A certains endroits, la chaleur pourrait même devenir insupportable pour certains tant elle est soudaine. Dans certaines villes comme Lille, Paris, Lyon, Toulouse, Bordeaux ou encore Rennes, le thermomètre devrait même indiquer les 30 degrés à l'ombre pendant ces deux jours.

 

À LIRE AUSSI

Image
Une femme en plein soleil.
Météo: "Ay qué calor" sur toute la France pendant deux jours
Météo France a annoncé à compter de ce jeudi les premières fortes chaleurs de l'année. Pendant deux jours, les températures monteront en flèche sur une grande partie d...
04 juin 2015 - 11:52
Lifestyle

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.