Christophe Castaner: la maison de porte-parole du gouvernement à Forcalquier tagué d'un "nous aussi on va te vacciner, fais attention"

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Christophe Castaner: la maison de porte-parole du gouvernement à Forcalquier tagué d'un "nous aussi on va te vacciner, fais attention"

Publié le 11/07/2017 à 20:33 - Mise à jour à 20:36
© JOEL SAGET / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

"Castaner nous aussi on va te vacciner, fais attention": un tag a été inscrit dans la nuit de lundi à mardi sur le mur d'enceinte de la maison de Christophe Castaner à Forcalquier.

C'est une bien mauvaise surprise qu'a eu Christophe Castaner. Un tag a été inscrit dans la nuit de lundi 10 à ce mardi 11 sur le mur d'enceinte de la maison du porte-parole du gouvernement à Forcalquier (Alpes-de-Haute-Provence), a indiqué la gendarmerie. En plein débat sur la vaccination obligatoire, le message inscrit en noir disait "Castaner nous aussi on va te vacciner, fais attention".

Le même tag a également été inscrit sur d’autres murs de la commune, a ajouté cette même source, confirmant une information de France Info qui révèle l'affaire. Une enquête pour dégradation par inscription a été ouverte et confiée à la brigade de recherche de la gendarmerie de Forcalquier.

Réélu député de la circonscription le 18 juin, Christophe Castaner est aujourd'hui toujours maire de Forcalquier, et devrait prochainement passer la main pour se conformer à l'exigence de l'Elysée de ne pas cumuler un mandat local avec un poste au gouvernement.

La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a relancé ces dernières semaines le débat sur la vaccination en annonçant vouloir rendre obligatoires onze vaccins pour les enfants, dans le cadre d'un projet de loi qui sera examiné à la fin de l'année. Elle a appelé samedi 8 à avoir "confiance dans les vaccins", critiquant vertement les parents hostiles à ce type de médication pour leurs enfants, en pleine controverse sur la vaccination obligatoire.

"Les vaccins, ça marche, ça fonctionne, ça a sauvé des centaines de millions de vie", a martelé la ministre aux rencontres économiques d'Aix-en-Provence, regrettant le fait que "la défiance envers les vaccins" soit en France "à ce point ancrée dans la population".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le même tag a également été inscrit sur d’autres murs de la commune.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-